E-marketing : JVWeb dans le top 10 européen des partenaires de Google

 |   |  375  mots
Jonathan Vidor, CEO de JVWeb
Jonathan Vidor, CEO de JVWeb (Crédits : JVWeb)
JVWeb engrange les succès après le lancement de son nouvel outil de e-marketing en 2018. L'agence montpelliéraine, en forte croissance sur ses marchés en France et dans le monde, planifie près de 20 recrutements en 2020 pour tenir le rythme.

JVWeb, agence e-marketing spécialisée en référencement basée à Montpellier, a bouclé l'année 2019 en forte croissance, notamment en raison du succès rencontré par Seiso, son nouvel outil d'audit des campagnes Google Ads (la régie publicitaire de Google). Lancé en 2018 auprès de 10 000 testeurs en version gratuite, Seiso compte déjà 4 000 utilisateurs actifs.

"La majorité des éditeurs de logiciels qui utilisent Google Ads le trouvent parfois compliqué. Notre outil est le premier du genre à rendre les audits 100 % automatiques. Il nous a générés quelque 10 000 contacts en un an, ce qui place JVWeb dans le top 10 européen des partenaires de Google. Notre projet en 2020 est de lancer les options payantes de Seiso, avec l'espoir de convertir de 30 à 50 comptes gratuits en comptes payants tous les mois", explique Jonathan Vidor, fondateur et CEO de JVWeb.

Près de 20 recrutements possibles en 2020

Pour soutenir cette croissance et en particulier gérer le nombre de contacts entrants, JVWeb a prévu au moins 12 recrutements en 2020, sur des postes de commerciaux et de chargés de compte notamment. Deux de ces postes seront basés en Chine et en Suisse allemande.

Sur le front de l'export précisément, JVWeb compte aussi muscler son équipe basée à Montpellier, déjà riche de neuf nationalités, avec un potentiel de six recrutements supplémentaires. "Seiso a fait également exploser les demandes à l'international, notamment en Allemagne et en Espagne. Nous préférons toutefois faire grossir l'équipe de Montpellier plutôt que de créer des bureaux à l'étranger", poursuit Jonathan Vidor.

"Paradoxalement, nous comptons peu de clients en Occitanie, où on est peut-être en retard dans l'adoption de ces technologies par rapport au marché parisien. Pour remédier à cela, je travaille avec deux entreprises partenaires à la création d'un club de e-commerçants, inspiré du club parisien des Big Boss du E-commerce par exemple, afin de favoriser les rencontres entre utilisateurs, les échanges de bonnes pratiques, etc. Nous souhaiterions le lancer en mars 2020 dans l'idéal", annonce Jonathan Vidor.

JVWeb (60 salariés) a réalisé un chiffre d'affaires de 11 M€ sur l'exercice clôt le 31 mai 2019 (+ 20 %) et affiche un prévisionnel de 12 M€ sur le suivant. L'export représente environ 22 % de l'activité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :