Urgences Chrono veut devenir le hub français de solutions e-santé

 |  | 773 mots
Lecture 4 min.
Urgences Chrono veut développer un nouveau service e-santé qui permettra à l'utilisateur de scanner une ordonnance à partir de son mobile pour l'envoyer au pharmacien qui préparera alors la commande.
Urgences Chrono veut développer un nouveau service e-santé qui permettra à l'utilisateur de scanner une ordonnance à partir de son mobile pour l'envoyer au pharmacien qui préparera alors la commande. (Crédits : DR)
La société gardoise Focus Santé, éditrice de l’application et plate-forme Urgences Chrono, développe de nouveaux services e-santé visant à améliorer la prise en charge des patients, notamment dans les pharmacies. Elle vient aussi de créer un nouveau parcours de soin intitulé Mobilisation Stop Covid-19.

Face à la crise du coronavirus, Urgences Chrono, solution digitale développée en 2017 par la société Focus Santé pour désengorger les services d'urgences, s'adapte et s'étoffe.

« Pour mieux répondre aux besoins de nos utilisateurs, nous avons développé un nouveau parcours de soin intitulé Mobilisation Stop Covid-19, explique le Dr Céline Jardy-Triola, cofondatrice de Focus Santé, implantée à Bagnols-sur-Cèze (30). Cette rubrique rassemble toutes les informations et recommandations à connaître sur l'épidémie - symptômes, risques, modalité de protection, questionnaire de dépistage, etc. - avec des liens vers les sites du gouvernement et d'Amelie Santé. Un raccourci permet également d'accéder à la téléconsultation via divers opérateurs afin de limiter les déplacements de personnes possiblement infectées chez les généralistes ou aux urgences. »

Téléconsultation dans les pharmacies

Dans sa logique d'optimisation de gestion de flux des services d'urgence, Focus Santé vient de signer un partenariat avec Medadom, qui développe des bornes en Ile-de-France (250 pharmacies équipées à ce jour) et projette de se développer en régions.

« Les bornes de téléconsultation dans les pharmacies sont des alternatives très intéressantes pour les patients qui rencontrent des difficultés à trouver un médecin généraliste, observe Céline Jardy-Triola. C'est une réponse aux déserts médicaux mais aussi à la demande croissante de jeunes patients qui n'ont pas de médecins traitants. Nous sommes en pourparler avec des leaders français du secteur, à l'image de Medadom. Ces partenariats vont nous permettre d'informer les utilisateurs d'Urgences Chrono de l'existence et de l'accessibilité, en temps réel, de ces bornes médicales connectées en pharmacie. »

Scanner son ordonnance au pharmacien

Pour compléter sa mission de base qui est d'orienter les patients en recherche de soins urgents, Urgences Chrono va intégrer prochainement un nouveau service e-santé : la fonctionnalité pharmacie.

Le concept est simple : après avoir trouvé l'officine partenaire ou celle de garde la plus proche, l'utilisateur pourra scanner à partir de son mobile une ordonnance pour l'envoyer au pharmacien qui préparera alors la commande.

« Nous allons lancer l'application en test la semaine prochaine sur la ville de Bagnols-sur-Cèze, explique la cofondatrice de Focus Santé. Ce système innovant permet d'éviter l'attente dans les pharmacies et de limiter en ce moment les risques de contagion, notamment pour les personnes fragiles atteintes de pathologies chroniques. Ce service ordonnance devrait également être plébiscité par les infirmier(e)s libéraux qui gèrent souvent les médicaments de leurs patients à domicile. Un gain de temps pour tous, y compris pour le pharmacien qui pourra préparer tranquillement sa commande dans son officine. »

Après la phase-test, la société gardoise lancera une large communication auprès des pharmacies pour les sensibiliser à cette fonctionnalité click & collect qui devrait être rapidement étendu à l'ensemble du territoire.

Négociations avec des complémentaires santé

Grâce à son algorithme pouvant s'interfacer avec n'importe quel logiciel, Urgences Chrono veut affirmer son rôle de plate-forme nationale référente. Des négociations sont actuellement en cours avec les complémentaires santé et les mutuelles de façon à intégrer Urgences Chrono, en marque blanche ou en marque grise, directement dans leurs applications.

« Avec 20% des passages aux urgences qui pourraient être évités, l'économie à réaliser pour la sécurité sociale et les complémentaires de santé a été évaluée à plus de 600 M€ par an (source rapport de la Cour des comptes 2019, NDLR) », assure Céline Tardy-Triola.

Sa société a d'ailleurs remporté, en octobre dernier, le trophée Start-up de l'assurance.

Mais la société gardoise veut aller plus loin encore. Elle travaille notamment avec l'Ecole des Mines d'Alès sur la problématique des prédictions de flux de passage qui pourrait aider les urgences à adapter la gestion de leur personnel soignant. En pleine épidémie du coronavirus, Urgences Chrono a dû déprogrammer une proof of concept prévue avec l'ARS Mulhouse.

« On aurait peut-être pu aider la région à être plus réactive, regrette le médecin et ex-urgentiste. Nous avons trois ans d'expertise et notre plate-forme est opérationnelle pour essayer d'améliorer la situation. Le service d'accès au soin voulu par Agnès Buzyn existe déjà : c'est Urgences Chrono. Notre ambition de devenir le hub français de solutions e-santé n'a pas faibli depuis la crise sanitaire. »

Après avoir levé 200 000 € en septembre 2019, Céline Tardy-Triola envisage une prochaine levée de fonds pour accélérer le développement de ses solutions sur l'ensemble du territoire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :