Où en est l’avion vert d’Aéron ?

 |   |  630  mots
Le jeune entrepreneur Loïc Lemaître, fondateur de Aéron.
Le jeune entrepreneur Loïc Lemaître, fondateur de Aéron. (Crédits : Aeron)
La start-up Aéron, basée à Saint-Cyprien (66), développe le projet d’un avion électrique à base d’hydrogène, destiné aux trajets trans-régionaux. Alors que la crise Covid-19 a amplifié la prise de conscience autour de l’écologie, la start-up procède à une augmentation de capital par valorisation de son démonstrateur moteur, avant de lancer une levée de fonds.

« La France doit être leader pour construire l'avion vert, lançait Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie à la mi-mai dans une tribune. Nous aurons toujours besoin d'avions. Des avions plus "verts", plus légers avec une part toujours plus importante de biocarburants durables, électriques certainement demain, hybrides peut-être après-demain, et même à propulsion hydrogène. »

Loïc Lemaître, le fondateur de la start-up Aéron à Saint-Cyprien (66), n'aime pas l'idée d'opportunisme (et rappelle que son idée mûrit depuis environ six ans), mais il faut bien admettre que la crise déclenchée par la pandémie de Covid-19 semble avoir accéléré une certaine prise de conscience « verte » et amplifié les discours autour des modes de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :