Biodiversité et technologies : Géoso Tech veut valoriser les outils issus de la recherche

 |   |  577  mots
Manon Jouyaux et Julie Ezagouri-Larra, les fondatrices de Géoso Tech.
Manon Jouyaux et Julie Ezagouri-Larra, les fondatrices de Géoso Tech. (Crédits : Julie Ezagouri)
Apporter sa contribution aux actions de préservation de la biodiversité, de l’équilibre fragile de la planète et de ses écosystèmes. C’est l’ambition que s’est donnée Géoso Tech, une toute jeune start-up créée Perpignan par deux jeunes écologues diplômées de l’université catalane, en valorisant et en rendant accessibles les outils technologiques issus de la recherche.

Leur première campagne de crowdfunding, opérée sur la plate-forme Ulule, vient de se terminer. Un petit pas mais un nouveau pas pour cette petite entreprise née d'un projet initialement fictif de deux jeunes écologues en Master Biodiversité et Développement durable à l'Université de Perpignan, Manon Jouyaux et Julie Ezagouri-Larra.

Alors qu'elles font équipe dans un module intitulé "Valorisation de la Recherche", elles bâtissent un projet fictif sur la base d'une innovation scientifique. Dans ce cadre, elles contactent des ingénieurs et autres professionnels pour se renseigner sur la faisabilité de ce projet, et n'ont que des retours positifs. Elles décident de franchir le pas de l'entrepreneuriat et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :