Swile décroche le marché des titres-restaurants chez Carrefour, 62.000 utilisateurs

La fintech montpelliéraine Swile, fondée par Loïc Soubeyrand et spécialisée dans la dématérialisation des avantages salariaux (tickets-restaurants et titres-cadeaux), entame l’année 2021 sur un très gros contrat : le 12 janvier, elle annonce qu’elle vient de rafler le marché des titres-restaurant du groupe Carrefour, soit 62.000 salariés futurs utilisateurs.
Cécile Chaigneau

3 mn

Loïc Soubeyrand affirme que Swile atteindra la rentabilité en France en 2021.
Loïc Soubeyrand affirme que Swile atteindra la rentabilité en France en 2021. (Crédits : Swile)

62.000 salariés de Carrefour qui vont passer du carnet papier à la carte titres-restaurant dématérialisée, accompagnés par les équipes de Swile. La fintech montpelliéraine, fondée par Loïc Soubeyrand (ex-fondateur de Teads et CEO de Swile) et spécialisée dans la dématérialisation des avantages salariaux (tickets-restaurants et titres-cadeaux), commence l'année en fanfare, en raflant ce marché à son concurrent Edenred.

Un symbole prometteur pour la startup qui entend bien se positionner parmi les plus grands sur son marché historique des titres-restaurant.

Le plus gros marché privé

« Le groupe Carrefour est le plus gros marché privé sur le marché du titre-restaurant au niveau mondial, se réjouit Loïc Soubeyrand. Jusqu'à présent, notre plus gros client comptait 10.000 salariés, mais nous avons vocation à attaquer les grands comptes. On peut saluer la décision de Carrefour d'avoir choisi Swile alors que les grands groupes sont peu enclins à travailler avec des scale-up... Cette nouvelle collaboration permet de montrer que quelle que soit la taille, et l'organisation d'une entreprise, tout le monde est en mesure d'innover et de se transformer, grâce aux nouveaux outils digitaux comme Swile. »

Jérôme Nanty, le DRH du groupe Carrefour France (5.600 magasins), confirme : « Avec plus de 100.000 collaborateurs en France, Carrefour est parmi les premiers employeurs privés de France et souhaite offrir à ses collaborateurs les services et solutions adaptés à leurs besoins. Cette carte unique rassemblant tous leurs titres-restaurant permet de simplifier leur quotidien, tout en poursuivant la démarche de digitalisation et de réduction de l'impact sur l'environnement engagée au sein du groupe ».

La rentabilité en 2021 en France

Après une première phase de déploiement entamée sur la fin d'année 2020, la majorité des collaborateurs du groupe Carrefour basculera sur la carte Swile « au cours du premier trimestre 2021, don 60% dès janvier », promet Loïc Soubeyrand, qui annonce à ce jour quelque 350.000 employés utilisateurs de ses titres-restaurant.

Sa feuille de route 2021 comprend trois objectifs principaux : atteindre la rentabilité en France d'ici la fin de l'année, maintenir sa croissance et se déployer à l'international.

« Ce gros contrat va nous permettre d'accélérer notre croissance, déclare le jeune dirigeant Le marché des titres-restaurant se dématérialise vitesse grand V et en 2021, la carte prendra le pas sur le papier. Or aujourd'hui, près d'un contrat sur deux est capté par Swile. »

Le Brésil et le Mexique

La startup attaquera dans les semaines qui viennent le marché brésilien, « le plus gros marché du ticket-restaurant au monde », selon Loïc Soubeyrand : « C'est un pays qui compte plus de 200 millions d'habitants, où le marché des avantages aux salariés, avec dominante tickets-restaurant, est mature. Cela fait plus de 40 ans que le tickets-restaurant existe au Brésil, le marché y est très stable et déjà bien développé, notamment par des Français. Swile va se concentrer sur le Top 3 au niveau mondial : le Brésil, la France qui est n° 2 et le Mexique qui est n° 3 et que nous attaquerons aussi courant 2021 ».

Le dirigeant, qui ne communique pas sur son chiffre d'affaires, confirme avoir atteint les 300 salariés fin 2020, comme prévu, et prévoit de quasiment doubler ses effectifs en 2021.

« On sera entre 500 et 600 fin 2021, grâce aux développements à venir en France et à l'international qui devraient amener Swile à flirter avec le milliard de volume de tickets-restaurant et titres-cadeaux dès cette année. En France, nous allons passer de 10% à 15% de parts de marché. »

Loïc Soubeyrand prévoit aussi de lancer l'outil des titres-mobilité en 2021 : « La commercialisation a commencé en vue d'un lancement en avril.  C'est un marché naissant et on essaie d'avoir suffisamment de visibilité car on est encore en phase de démocratisation sur ce marché ».

Cécile Chaigneau

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.