Ce que promet l’outil de pilotage financier de Smart Public pour les collectivités

 |  | 851 mots
Lecture 4 min.
Smart Public propose un outil à destination des collectivités publiques, leur permettant de piloter leurs satellites ou organismes financés.
Smart Public propose un outil à destination des collectivités publiques, leur permettant de piloter leurs satellites ou organismes financés. (Crédits : Smart Public)
Smart Public, start-up basée à Montpellier (34) et Labège (31), a mis au point un logiciel de pilotage financier pour les collectivités publiques, leur permettant de piloter leurs satellites ou organismes financés. Elle lance la commercialisation de son outil. Après l’avoir installé au Conseil départemental du Calvados, elle vient de signer avec le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales.

Au départ, il y eut un constat : pour répondre à l'élargissement de leur périmètre d'intervention, pour expérimenter ou bien encore trouver des solutions au développement de leurs territoires, les collectivités locales développent des coopérations, y compris avec des acteurs privés, afin de conduire leurs politiques publiques. Les relations contractuelles avec ces partenaires sont plurielles : convention de financement, délégation de service public, participation en capital, garantie d'emprunts, etc. Les partenaires sont également de nature juridique variée : associations, sociétés d'économie mixte (SEM), sociétés publiques locales (SPL), bailleurs sociaux, groupements d'intérêt public, syndicats mixtes, sociétés privées, établissements publics, etc.

A l'heure où la transparence des politiques publiques se fait de plus en plus exigeante, dans un contexte de plus en plus complexe et contraint, comment les collectivités publiques peuvent-elles disposer d'une vision consolidée de leur action et s'assurer de son efficience ?

Risques financiers, juridiques,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :