Grand Narbonne : un IUP en droit unique en France

 |   |  459  mots
Avec la pose de la première pierre, le 3 mai 2012, d'un futur IUP spécialisé dans le droit de l'urbanisme et de l'immobilier, le Grand Narbonne veut consolider son campus universitaire, riche de 2 000 étudiants à ce jour.

Le désengagement de l'Etat est la principale explication donnée par le Grand Narbonne à la pose de la première pierre d'un futur pôle universitaire, un IUP droit de l'urbanisme-droit de l'immobilier.

En charge de l'enseignement supérieur et de la recherche, Tristan Lamy s'explique sur ce futur implanté non loin du centre ville :

« La politique menée par l'Etat nous imposait de réagir pour que l'éducation sur notre territoire continue d'aller de l'avant. De 1980 à 2009 la part des collectivités territoriales est passée de 14,2% à 24,6% quand celle de l'Etat a chuté de 69,1% à 59,2% ».

Sur un terrain acquis par le Grand Narbonne, ce nouveau pôle universitaire verra le jour à proximité immédiate du Parc des Sports et de l'Amitié, un emplacement en cohérence avec la Maison de l'Etudiant et le Hangar musical en face de la faculté de Droit.

Dans un délai de douze mois, la ville de Narbonne disposera de deux pôles universitaires : l'enseignement scientifique sur le Parc Méditerranéen de l'Innovation avec l'IUT Génie Chimique et Génie des Procédés ; l'enseignement juridique à La Coupe.

Jacques Bascou, président du Grand Narbonne, y voit « un cursus universitaire unique dans le Grand Sud ».

Le futur bâtiment dédié à l'enseignement juridique s'étendra sur une superficie de 1 242 m2 comprenant : deux amphithéâtre de 120 et 80 places ; des salles de cours, d'informatique et de travail ; des bureaux administratifs.

« Une France de progrès ne peut pas faire l'économie de moyens donnés à sa jeunesse. L'enseignement et les bâtiments qui vont avec sont les outils de cette politique », affirme Christian Bourquin, président de la Région Languedoc-Roussillon.

Ce commentaire justifie le parti pris du Grand Narbonne et de la Région qui ont investi respectivement 2 253 000 € et 700 000€ sur un montant global de 3 363 000€. Le solde sera financé par l'État à hauteur de 350 000 € et le conseil général de l'Aude pour 60 000€.

Le Grand Narbonne s'est appuyé sur l'Université de Perpignan via Domitia pour la création de cette antenne universitaire qui proposera des formations uniques en France.

Cet IUP droit de l'urbanisme-droit de l'immobilier sera le seul habilité en France sur ces filières d'enseignements.

Son autre particularité tient dans le souci d'une formation complète particulièrement exigeante, qui assure en retour une excellente insertion professionnelle.

La communauté universitaire est appelée à grossir dans le Grand Narbonne. Elle totalise, aujourd'hui, 2 000 étudiants dont près de la moitié sont inscrits dans les cycles universitaires.

Julien Pascal

Lire également :
Le Grand Narbonne inaugure sa pépinière d'entreprises

Légende : pose de la première pierre du futur IUP, en présence de Christian Bourquin, président de Région, et Jacques Bascou, président du Grand Narbonne.
Crédit photo : Grand Narbonne

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :