1 422 793 passagers sont passés par l'aéroport de Montpellier en 2013

 |   |  592  mots
Satisfecit pour l'aéroport de Montpellier, qui affiche, au bilan 2013, une progression annuelle de 10,5 % de son trafic. Son directeur, Cyril Reboul, annonce une année 2014 de consolidation.  

Avec un trafic national en hausse de 16 %, (1 028 763 passagers) et un trafic international en recul de 13,5 % (297 842 passagers), l'aéroport Montpellier Méditerranée conclut l'année 2013 avec une progression annuelle de son trafic de 10,5 %.

« Une des cinq plus fortes progressions des aéroports français millionnaires, et la plus importante progression des aéroports du Languedoc », affirme le communiqué de l'équipement montpelliérain, le 22 janvier dernier.

« L'aéroport de Marseille termine l'année à - 0,4 %, et celui de Toulouse à + 0,1 % », rappelle Cyril Reboul, le directeur de l'aéroport à titre de comparaison.

La raison de ces bons chiffres : une desserte vers Paris (Orly et Roissy) en croissance continue depuis le mois de mai (+ 5 %) et une progression de près de 3 % du trafic européen, essentiellement par Londres Gatwick et Rome.

« On reprend des parts de marchés au TGV, en tout cas sur le business, grâce au travail que nous avons mené avec Air France pour avoir tarifs et des offres performantes », affirme Cyril Reboul.

Sur le recul du trafic international, « essentiellement répertorié sur le Maroc », précise Cyril Reboul, « il a baissé car Air Arabia, qui représente 8 à 9 % du trafic, a contracté son offre... Aucun vol n'a été arrêté, mais les compagnies, dans une situation économique difficile en terme de rentabilité, pratiquent une augmentation de leurs coefficients de remplissage, ce qui a pour effet de contracter l'offre ».

L'aéroport a enregistré quatre nouvelles destinations en 2013 : Lille (Volotea et Hop!) et Rome (Alitalia) en mars, Ajaccio (Volotea) en mai, et Copenhague (Norwegian) en juin.

De nouvelles ouvertures de lignes sont d'ores et déjà annoncés pour 2014 : une ligne directe vers Bâle-Mulhouse à partir du 30 mars (Easyjet), et une ligne vers Francfort (Lufthansa) à partir du 3 mai.

« 2014 va être une année de consolidation car les compagnies européennes continuent à ne pas aller très bien et sont donc très vigilantes et plus réactives sur le remplissage », commente Cyril Reboul.

Volotea élargit la saison de vols vers Ajaccio en programmant ses deux vols hebdomadaires dès le 25 avril. Et Easyjet a annoncé, le 23 janvier, qu'elle reliera Montpellier à Rome à raison de trois vols hebdomadaires à compter du 15 juin 2014, pour la saison estivale.

Enfin une nouvelle compagnie, SAS Scandinavia Airlines, s'installe sur la ligne Montpellier-Copenhague durant l'été 2014.

« On ouvre nouvelles lignes, avec nouvelles compagnies, ce qui signifie que le marché de Montpellier affiche un réel dynamisme... On a de la concurrence, ce qui est un peu nouveau, et prouve qu'il y a des vraies possibilités de développement sur cet aéroport. »

Ce lundi 27 janvier se tenait l'assemblée générale de l'association de promotion des flux touristiques et économiques (APFTE), dont l'objectif est de promouvoir le développement touristique et économique du territoire du grand Montpellier auprès d'une clientèle nationale et internationale. Se posait la question de la reconduction dans son intégralité du budget de cette structure, abondé par plusieurs collectivités, le Conseil général de l'Hérault n'ayant pas confirmé sa subvention.

« L'APFTE est une association indépendante, autonome dans ses décisions notamment, déclarait Cyril Reboul à quelques jours de cette assemblée. S'il y a moins de budget, le volume de flux sera moins important et cela aura donc un impact sur les lignes. »

Cécile Chaigneau

Lire également
La WebTV d'Objectif reçoit Cyril Reboul, directeur général de l'aéroport Montpellier Méditerranée.

Légende : L'aéroport Montpellier Méditerranée enregistre une progression annuelle de son trafic de 10,5 %.


Crédit photo : aéroport Montpellier Méditerranée

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :