36 M€ de budget pour le MHSC-Sud de France.

 |   |  319  mots
Mardi dernier, la marque Sud de France a rejoint comme principal sponsor le club de foot de Montpellier de la famille Nicollin. Montant du contrat : 500 000 €.

Le MHSC de Louis et Laurent Nicollin jouera en 2011/2012 sous les couleurs de Sud De France. La marque ombrelle des produits régionaux et touristiques du Languedoc-Roussillon occupe la meilleure place, pleine poitrine, sur le nouveau maillot (bleu ou blanc) du MHSC.

Sud de France bénéficiera de nombreuses prestations marketing annexes comme la présence de la marque sur des supports de communication, notamment au stade.

Pour devenir le sponsor numéro 1 du club, Sud de France a déboursé 500 000 €, un prix très honorable pour une ambitieuse équipe de Ligue 1.

La Région Languedoc-Roussillon, présente juste en dessous de Sud de France, ajoute 400 000 € d'aides qui existaient déjà avant la signature de la marque.

« Le football est universel. D'ailleurs Al Jazhira vient d'acquérir les droits de la Ligue 1 française », a expliqué Christian Bourquin le président du Conseil Régional.

« Cela s'est signé rapidement, en seulement quelques jours. Ce partenariat me permettra de penser à Georges Frêche », a ajouté Louis Nicollin qui rêvait personnellement de ce partenariat de mise en valeur régionale.

Cet accord ne bouleverse pas l'architecture financière du MHSC qui devra faire le maximum avec l'un des plus petits budgets de Ligue 1 : 36 M€.

« Nous repartons avec un budget très raisonnable, grâce notamment à l'augmentation des droits de télévision », estime Laurent Nicollin, directeur délégué du club.

Cela reste l'un des plus petits budgets de Ligue 1 et l'un des plus vertueux (excédentaire pour 2009-2010).

La parure officielle MHSC-Sud de France fera aussi partie des premiers maillots « intelligents » du foot français : un flash-code intégré au maillot officiel permettra à l'acquéreur de recevoir dans son téléphone portable, en temps réel toutes les informations du club.

Christian Goutorbe

Légende : Christian Bourquin et Louis Nicollin lors de la signature du contrat entre Sud de France et le MHSC.
Crédit photo : Nelson Charles


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :