8 500 visiteurs attendus au salon du camping

 |   |  558  mots
En 30 ans, le SETT, qui se tient cette semaine à Montpellier, s'est affirmé comme le salon européen de l'hôtellerie de plein air. Les dernières tendances sont la roulotte et le retour de la toile.

L'hôtellerie de plein air (le camping) est le 1e mode d'hébergement marchand en Languedoc-Roussillon (plus de 800 établissements, 120 000 emplacements et 12 000 emplois).
Depuis 32 ans, la Fédération du Languedoc-Roussillon, rejoint par celle de Midi-Pyrénées, porte seul cet événement.

« Nous aimerions que le Conseil régional nous soutienne pour donner davantage de lustre à cet événement, ainsi qu'un rayonnement plus fort. La Région s'investit bien dans Vinisud (salon du vin) et Energaïa (salon du développement durable) », a expliqué Jean-Marc Bardou, le président régional de la fédération.

Le salon, qui accueille 400 exposants, devrait notamment présenter les dernières tendances à savoir les roulottes, les structures en bois mariés à de la toile (qui signe son retour), les tentes australiennes type Out of Africa et les jeux pour les enfants.
Pour la 1e année, cinq bureaux de contrôle seront présents afin d'informer les professionnels sur les démarches à suivre pour décrocher une 5e étoile, comme le prévoit la loi depuis juillet 2010.

« Le plus difficile est d'installer le wifi, l'un des critères pour cette étoile, raconte Bernard Sauvaire, membre de la fédération et patron des Yelloh ! Villages. En fonction de la taille du camping et du boisement, l'investissement peut grimper à 400 000€. Nous, professionnels, avions sous-estimé le coût technique. »

En 2010, 5 campings du Languedoc-Roussillon auront décroché cette 5e étoile, dont 4 sont dans le Gard.
Le 32e Salon européen des équipements et techniques du tourisme (SETT) est organisé par les Fédérations de l'hôtellerie de plein air du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées les 23, 24, et 25 novembre prochain au parc des expositions de Montpellier.
En 2009, le salon avait accueilli 8 500 visiteurs, ce qui représente, selon les organisateurs, une fréquentation en hausse de 15 % par an.

Gwenaëlle Guerlavais

Pour en savoir plus : www.salonsett.com

EXCLUSIF - Les « Campair » achètent deux  campings dans l' Hérault.
Deux campings de l' Hérault sont les premières acquisitions d'un fond d'investissements  « Campair »  qui entend devenir une des marques référentes dans le sud de la France.

L'exploitant héraultais Hervé Bellefroid vient de céder la totalité des parts de la holding qui intégrait le Plein Air des Chênes à Castries  (4 étoiles,  280 emplacements) et Les Vagues (460 emplacements. 3 & 4  étoiles)  situé à Vendres-Valras-Plage.
L'enseigne en devenir de l' hôtellerie de plein air, Campair, est présidée par François Georges, ancien  directeur général de Pierre & Vacances (1995-2005), qui fixe lui-même l'objectif de cette offensive : « rassembler une quinzaine d'établissements dans le vivier des  trois et quatre étoiles  du pourtour méditerranéen et du sud de la Côte Atlantique ».  
Campair  peut compter sur le savoir-faire de  Xavier Guilbert, ex-numéro deux de Park Center Europe, qui a rejoint François Georges dans cette « aventure » avec Bruno Guillou fraîchement débauché  de Siblu. 
Cette nouvelle structure s'appuie sur le fond de Private Equity « Pragma Capital »de Paris (580 M€) qui vient de massivement investir dans les biotechnologies (IMV technologie leader mondial  de  l'insémination artificielle animale).
Le nom de la nouvelle enseigne du camping, en cours d'établissement, n'a pas  encore été dévoilé. 
Les «  Campair »  sont  en négociation très avancée, voire en promesse de vente, avec  une demi-douzaine d'établissements du sud.


Christian Goutorbe

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :