CCIT Nîmes : Éric Giraudier ne se pourvoit pas en cassation

 |   |  176  mots
Alors que l'élection de la chambre consulaire vient d'être annulée par la Cour d'appel de Marseille, Éric Giraudier a décidé de ne pas se lancer dans de nouvelles procédures.

Lors d'une conférence de presse qui se déroulera demain à Nîmes, vendredi 23 décembre 2011, Éric Giraudier annoncera ne pas se pourvoir en cassation.

Suite à la dissolution de l'assemblée générale de la chambre consulaire mardi 20 décembre, le préfet devrait nommer une commission provisoire d'ici peu.

De nouvelles élections devraient se dérouler entre le 11 et le 21 février 2012.

Éric Giraudier pourrait appeler à constituer une liste unique qu'il conduirait.

Le Medef Gard, la FFB, l'UIMM et la fédération des unions des commerçants du Gard ont déjà lancé un appel allant dans ce sens, appelant « l'ensemble des chefs d'entreprises au rassemblement autour d'une liste unique ». menée par Éric Giraudier.

Le mardi 20 décembre 2011 dernier, l'arrêt de la Cour administrative d'appel de Marseille annulait l'élection de la CCIT (chambre de commerce et d'industrie territoriale) de Nîmes, destituant Éric Giraudier de sa fonction de président.


Ysis Percq


Pour comprendre l'historique de l'annulation des élections, lire également :
- L'élection d'Éric Giraudier remise en cause

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :