CESR : Gérard Maurice candidat à sa succession

 |   |  223  mots
Le Conseil économique et social régional doit être renouvelé le 4 novembre 2010. Nouveauté de ce scrutin : l'intégration de 5 personnalités qualifiées sur l'environnement.


Le CESR va ainsi passer de 89 à 94 membres, mais ce changement interviendra probablement après le vote... Le décret officialisant l'entrée de 5 nouveaux membres issus du monde environnemental n'est, en effet, pas encore publié au Journal officiel.
Ces 5 nouveaux membres devraient être désignés par le préfet de Région qui aurait déjà reçu une quinzaine de candidatures (dont l'ordre des architectes et Patrice Devret, l'ex-Monsieur Météo France).

« Je n'étais pas totalement d'accord avec ce changement car, en fait, nous parlons déjà environnement dans toutes nos commissions, a expliqué Gérard Maurice, l'actuel président du CESR, lors d'un point presse le 20 octobre 2010. Rajouter du monde au moment où l'on parle de réductions budgétaires ne me semble pas tout à fait normal. »

La future équipe du CESR sera élue pour 3 ans.
À ce jour, seul Gérard Maurice (Sogea Sud - BTP), actuel président, est candidat.
Quelques uns des futurs dossiers sur lesquels le CESR planchera en 2011 sont dores et déjà connus : il s'agira du TER à 1 € (mesure phare de Georges Frêche, qui a été repoussée d'un an), du travail des personnes handicapées et de la situation précaire des étudiants.


Gwenaëlle Guerlavais

Légende : Gérard Maurice, président du CESR et candidat à sa succession

Crédit photo : CESR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :