Cosmétique : « L'anti-âge est un marché majeur »

 |   |  333  mots
Lise Agopian, présidente du réseau OcWell, revient sur l'actualité de la filière cosmétique à l'occasion de la journée d'échanges scientifiques et techniques ce vendredi 15 octobre.


Quelle est la thématique de votre journée d'échanges scientifiques et techniques cette année ?
Lise Agopian : Nous nous intéressons à la cosmétologie des peaux matures. C'est un marché qui est en augmentation tous les ans. Cette croissance s'explique par le vieillissement de la population en Europe occidentale, et d'un point de vue plus sociologique, par la volonté très répandue de conserver une jeunesse apparente. D'après une étude réalisée par des formulateurs en cosmétique, l'anti-âge représentera le marché majeur de la cosmétique dans les prochaines années. Il représente déjà 185 M€ de CA, soit près de 40 % de soins visages.

Les entreprises de la filière régionale sont-elles bien placées sur ce segment ?
L. A. : Oui, car toutes les entreprises tournées vers la cosmétique, mais aussi les compléments alimentaires ou les spas sont concernées par cette thématique anti-âge. Nous attendons d'ailleurs pas moins de 130 participants à cette journée. Il convient, toutefois, d'étudier quels sont les problèmes qui se posent, en termes physiologiques, de soins, d'actifs ou d'environnement, avant de voir quelles réponses la cosmétique peut apporter.

Comment se porte le réseau OcWell ?
L. A. : Très bien ! Nous avons atteint la barre des 55 adhérents en 2010, contre 35 seulement en 2007. Dix à quinze nouvelles sociétés sont intéressées pour nous rejoindre. Nous sortons d'un programme chargé cet été, avec une visite du Laboratoire Arago à Banyuls-sur-Mer (66), et plusieurs réunions orientées marketing avec Sud de France Export. En décembre, OcWell organisera sa réunion globale annuelle, qui rassemble tous les acteurs de la filière, et tous nos correspondants au sein des collectivités, des CCI et de la Direccte (direction régionale de l'entreprise, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi - NDLR).

Propos recueillis par Anthony Rey

Légende : Lise Agopian, présidente d'OcWell
Crédit photo : Christine Caville


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :