Damien Alary élu nouveau président de Région

 |   |  270  mots
Damien Alary, candidat unique du groupe majoritaire, succède à Christian Bourquin à la tête du Conseil régional. Il obtient 42 voix sur 64 au terme de la session extraordinaire organisée ce lundi 29 septembre.

Après un feuilleton long de plusieurs semaines sur la date de cette session extraordinaire, Damien Alary vient d'être élu nouveau président du Conseil régional Languedoc-Roussillon.

L'ex-président du Conseil général du Gard et ex-conseiller régional a recueilli 42 voix sur 64 suffrages exprimés, dés le 1er tour.

Damien Alary était le candidat unique du nouveau groupe majoritaire régional, présidé par Fabrice Verdier et rassemblant 44 conseillers régionaux (socialistes et apparentés) sur 47.

Lors de ce vote sans suspense, il affrontait les candidats des autres groupes : Stéphan Rossignol (UMP), France Jamet (FN) et Annabelle Brunet (Union centriste).

Depuis le décès de Christian Bourquin, le 26 août, une polémique opposait un groupe majoritaire de 41 conseillers de gauche, rassemblés derrière Damien Alary, à Robert Navarro, ex-premier vice-président de Région, alors en charge de l'intérim.

Ce groupe exigeait l'organisation d'un vote au Conseil régional dans le délai légal d'un mois suivant le décès de Christian Bourquin, soit le 26 septembre. La 2e vice-présidente, Josianne Collerais, avait même signé un courrier de convocation mentionnant cette date.

Contestant cette procédure et voulant imposer une convocation au 29 septembre, Robert Navarro avait obtenu gain de cause après un référé déposé en urgence, le 16 septembre, devant le tribunal administratif de Montpellier.

Retrouvez notre dossier consacré aux priorités économiques de Damien Alary dans le prochain numéro d'Objectif Languedoc-Roussillon, en kiosque vendredi 3 octobre.

Lire également :

Damien Alary déjà candidat aux élections régionales de 2015

Anthony Rey

Crédit photo : Edouard Hannoteaux

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :