Explosion de Marcoule : bientôt des réponses ?

 |   |  297  mots
Une semaine après l'accident de Centraco, trois enquêtes sont en cours pour en déterminer les causes. L'Agence de sûreté nucléaire avait signalé de possibles anomalies avant l'explosion.

Situé à Codolet, près du site de Marcoule (30), le four de l'usine Centraco, exploitée par une filiale d'EDF (la Socodéi), a explosé lundi 12 septembre, faisant quatre blessés et un mort.

Trois enquêtes sont en cours, respectivement menées par la gendarmerie, l'Inspection du travail et l'Agence de sécurité nucléaire (ASN).

En 2008, l'ASN avait relevé des lacunes dans l'exploitation de Centraco.

« La sûreté n'a pas été traitée au niveau où elle devrait l'être, affirme Jean-Christophe Niel, directeur général de l'ASN, cité par l'AFP. Ce qu'on appelle la culture de la sûreté, ce n'est pas juste le respect du règlement. »

L'ASN ayant demandé à l'exploitant de revoir, par le passé, son plan de sûreté, 19 inspections avaient été menées entre 2009 et 2011.

En outre, dans la semaine précédant l'explosion du 12 septembre 2011, le four avait fait l'objet de plusieurs pannes. Il fonctionnait à nouveau, a priori normalement, le jour de l'accident.

Le gouvernement rappelle qu'il a ordonné une série de rapports sur les installations nucléaires françaises, réalisés par EDF, Areva et le Commissariat à l'énergie atomique. Le gouvernement fait savoir, par la voix du ministre de l'Industrie, Éric Besson, que ces rapports seront communiqués jeudi prochain, 22 septembre 2011, et rendus entièrement publics.

Dans la liste des sites audités figurent l'usine MELOX, présente sur le site de Marcoule.

Dans le Grand Sud, les principaux sites nucléaires sont situés, outre Marcoule, à Tricastin (84) et à Cadarache (13).

Anthony Rey

À lire également :
- Explosion sur le site de Marcoule
- Marcoule inaugurera le nucléaire de 4e génération

Légende : L'usine Centraco, située près du site de Marcoule, est l'objet de trois enquêtes simultanées.
Crédit photo : Marcoule

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :