FSI Régions sera présent à Montpellier

 |   |  255  mots
Lancée fin 2011, la nouvelle société de gestion, émanation du Fonds stratégique d'investissement, s'appuiera en 2012 sur un réseau local. Elle pourra investir jusqu'à 4 M€ dans les PME régionales.

Société à capitaux publics créée il y a 25 ans et co-détenue par la Caisse des dépôts et consignations (60 %) et OSEO (40 %), Avenir Entreprises a changé d'identité fin 2011 pour devenir FSI Régions.

Devenue société de gestion, FSI Régions conduira ses interventions en direct, et s'appuiera sur une implantation à Montpellier, parmi les 8 dont elles dispose désormais en région.

« Cette nouvelle structure répond à la volonté d'amplifier les moyens du Fonds stratégique d'investissement (FSI) pour favoriser l'investissement en fonds propres ou quasi fonds propres dans les PME en croissance ou en développement, explique Christine Pujol-Noël, correspondante FSI à la CDC. Avec une enveloppe de 350 M€ supplémentaires au plan national, nous pourrons relever nos seuils d'intervention, avec des tours de table pouvant s'élever à 4 M€, contre 2 M€ seulement jusqu'ici. »

La nouvelle organisation de FSI Régions, qui sera précisée dans les semaines à venir, devrait inclure de nouveaux moyens humains.

Le chargé d'affaires couvrant le Languedoc-Roussillon, PACA et la Corse pourrait être Denis Mervaille, qui occupait cette fonction au sein d'Avenir Entreprises depuis 2008.

FSI Régions gère, à ce jour, un portefeuille de six sociétés, implantées totalement ou partiellement en Languedoc-Roussillon.

Parmi celles-ci figurent Steam France (48 salariés, CA 2010 : 5,2 M€), basée à Montpellier, où le fonds a investi 480 000 € en 2011 sous forme d'obligations convertibles.

La création de FSI Régions porte à 800 M€ les moyens financiers gérés par le FSI au plan national.

Anthony Rey

À lire également :
Steam France renforce ses fonds propres


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :