Financement de l'entreprise : une offre en évolution constante

 |   |  600  mots
Le Forum du financement de l'entreprise, organisé par la CCI de Montpellier le 15 avril 2014 au Corum, a réuni 600 chefs d'entreprises. La séance plénière se concentrait sur les nouvelles offres visant les TPE et PME.

sallee

Les 600 participants au Forum du financement de l'entreprise, organisé par la CCI de Montpellier, font le même constat : la mutation économique que connaît notre époque modifie tous les rapports économiques, y compris les façons de financer son entreprise.

« En France, les banques privées continuent pourtant de financer 80 % de l'activité », précise Bruno Boivin, président de la Fédération régionale des banques, qui voit le métier de banquier changer et demander plus de spécialisation.

Côté banque publique, c'est Françoise Guétron-Gouazé, directrice régionale de bpifrance, qui est venue présenter ses outils de garantie, ses produits de financement en direct et son partenariat avec la Région Languedoc-Roussillon (le prêt participatif de développement ou le travail commun réalisé avec des fonds comme Soridec). Au final, seul 1 % des dossiers est rejeté et donc aiguillé vers d'autres dispositifs, tels que les plates-formes d'initiative locale.

« Nous finançons 3 500 entreprises par an en région, et parmi elles, beaucoup sont des TPE-PME, et pas forcément sur de l'innovation, contrairement aux idées reçues », explique-t-elle.

La Région, par la voix de la vice-présidente Hélène Giral, a rappelé qu'elle a un rôle premier dans la détermination des aides, telles que ASTRE, pour le financement du développement (4 M€ par en moyenne d'avances remboursables).

« Nous allons recalibrer certaines de ces aides pour les TPE dans le nouveau schéma régional », annonce-t-elle.

L'ingénierie financière d'un projet est devenue tellement complexe qu'elle est désormais un métier à part entière.

« La CCI travaille en amont et en parallèle des entreprises pour accompagner à la mise en œuvre des dispositifs, mais surtout pour mieux les faire connaître », rappelle Stéphanie Andrieu, membre élue de la CCI.

Même combat pour les experts-comptables, dont la mission s'élargit, selon la présidente de l'Ordre de la région de Montpellier, Catherine Dumont : « Nous sommes le premier conseil des chefs d'entreprises, nous devons à la fois les former et les aider à obtenir des financements. » L'Ordre régional a d'ailleurs mis en place, en lien avec les banques, un outil donnant accès jusqu'à 25 000 € avec une assurance modérée.

De nouvelles tendances de financement apparaissent, où les acteurs semblent prêts à s'engager sur des dossiers plus risqués. Le prêt participatif, au coeur de l'offre d'Isodev, se substitue à l'autofinancement du chef d'entreprise ou encore à l'investissement en capital, où l'investisseur entre de façon « éphémère » au capital.

« Dans ces procédés, on se mouille autant que le chef d'entreprise, indique Camille Brodhag de Fondelia, spécialiste du financement en micro capital. Lorsque les entreprises vont au tapis, nos fonds partent avec. »

Fabrice Baïla, de PME Invest, se positionne, lui, en intermédiaire et va donc chercher les investisseurs de types business angels, pour une entreprise en besoins très spécifiques de fonds.

« Nous nous sommes rendus compte que les entreprises qui font entre 100 000 € et 1 M€ de chiffre d'affaires ne trouvent pas d'aide facilement », affirme-t-il.

Enfin, dernière voie d'un financement alternatif, le financement participatif (crowdfunding) passe par un support web. En région, WiSEED est un exemple de ces platesformes, où selon Souleymane Galadima, son représentant :

« La clef du crowdfunding, c'est la transparence, la contrepartie, l'implication des investisseurs dans votre projet par l'animation de votre communauté d'intérêt. »

Amandine Ascensio

Légende : Françoise Guetron-Gouazé (bpifrance), Bruno Boivin (FBF-LR), Hélène Giral (Conseil régional), Stéphanie Andrieu (CCI Montpellier), Anthony Rey (Objectif Languedoc-Roussillon)
Crédit photos : Edouard Hannoteaux


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :