Immobilier : un Club de l'Éco offensif

 |   |  345  mots
Le premier Club de l'Éco de 2013, qui s'est tenu le 15 mars au Corum, lors du Salon de l'immobilier de Montpellier, a rassemblé 200 personnes. Les professionnels invités ont imaginé des solutions pour « rebooster l'immobilier », thème du débat.

Dans le secteur de l'immobilier, le ciment ne prend décidément plus. « 2012 a été catastrophique : - 49% sur la région Languedoc-Roussillon, - 39% sur l'agglomération de Montpellier », déclare Xavier Bringer président régional de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI).

Un constat sur lequel se retrouvaient les trois autres invités du Club de l'Éco : Bernard Cadeau, président du réseau ORPI, Marc Pigeon, président et fondateur de Roxim et ancien président de la FPI, et Christophe Jay, président de la FNAIM Languedoc-Roussillon.

Dès lors, comment redonner une impulsion à un marché en berne ? D'abord en réadaptant les prix du marché aux besoins des « consommateurs » de logements.

« Nous avons lancé une opération de pédagogie auprès des clients de nos agences, indique Bernard Cadeau. Nous indiquons aux propriétaires que suivre les prix du marché, même si cela signifie une baisse du prix, ne fait pas perdre d'argent, notamment parce que l'estimation de départ est virtuelle ».

Une initiative saluée par la profession, bien consciente qu'en temps de crise, un acheteur peut hésiter à investir dans de la pierre.

« Il faut que le marché s'adapte aux besoins des acquéreurs », renchérit Christophe Jay, pour qui il faut cesser de faire du neuf un étalon de prix.

Parmi les axes de travails que suggèrent les professionnels à Cécile Duflot, ministre du Logement, la stabilisation fiscale du secteur tient une large part. Ainsi que la refonte d'une politique du logement, avec la consultation de tous les acteurs « compétents », martèle Marc Pigeon.

« Il faut cesser les dispositifs d'aide à la demande, et instaurer ceux de l'aide à l'offre de logement, s'exclame-t-il. Sinon, à ce rythme, logement sociaux et privés se casseront la gueule et Mme Duflot va réussir un strike ! »

Amandine Ascensio

Retrouvez les analyses des débatteurs du Club de l'Éco dans la vidéo ci-dessous:

Légende : Le débat du Club de l'Éco posait la question: "Comment rebooster le marché immobilier ?"
Crédit photo : Christine Caville

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :