L'APF veut faire progresser l'inclusion

 |   |  325  mots
L'Association des paralysés de France organise, avec FACE, les 1ers états régionaux de l'inclusion des travailleurs handicapés, le 7 novembre à La Grande Motte (34). Pour son directeur régional, Olivier Dupille, le temps des engagements écrits est venu pour les PME.  

Première édition du genre en région, organisée en ouverture du mois de l'Économie Sociale et Solidaire, les états régionaux de l'inclusion visent à mettre en lumière les bonnes pratiques pour favoriser l'emploi des personnes en situation de handicap.

Le taux de chômage frappant cette catégorie au niveau national est de 22 %. En Languedoc-Roussillon, il a augmenté de 20,1 % en un an (source Insee).

« La présentation et le partage d'expériences nous paraissent susceptibles d'encourager des initiatives au sein des TPE et PME, notamment en démontrant qu'au-delà des obligations légales, l'emploi de travailleurs handicapés est un facteur de performance pour l'entreprise, estime Olivier Dupille, directeur régional de l'APF. Il faut repenser, chaque fois que nécessaire, l'organisation du travail en accordant le même traitement aux salariés handicapés et aux salariés « ordinaires » : temps de travail, télétravail, absences, frontière entre la sphère privée et la sphère professionnelle... Les TPE/PME, doivent comprendre que l'inclusion est facteur d'insertion sociale et progression professionnelle. »

L'événement, co-organisé par l'APF (à l'occasion de ses 80 ans) et le réseau FACE, verra les interventions de plusieurs grands témoins, dont Jean-Christophe Parisot de Bayard (préfet chargé de mission de service public dans le domaine de l'exclusion, fondateur de la Ligue Nationale des Étudiants Handicapés) et Claire Leroy-Hatala (ex-conseillère sur les politiques de santé mentale au sein du Secrétariat d'Etat aux solidarités).

Une Charte d'engagements tripartite avec l'APF et FACE sera signée avec toutes les entreprises voulant mettre en place une démarche inclusive. Un bilan sera effectué d'ici 2 ans.

L'APF, par son activité de sous-traitance via son réseau APF Entreprises, a permis de créer 300 emplois nets ont en trois ans au niveau national au sein des Entreprises Adaptées et ESAT qui constituent APF Entreprises (3 700 salariés et usagers en 2013).

Anthony Rey

Crédit photo : APF

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :