L'IDRAC reçoit le Visa de l'État

 |   |  266  mots
Cette reconnaissance académique, obtenue le 4 septembre, permet à l'école de commerce montpelliéraine de mieux valoriser son programme Bachelor, dans le cadre d'une nouvelle stratégie.

L'IDRAC de Montpellier, ainsi que ses homologues de Paris, Nantes, et Nice (toutes membres du Groupe IDRAC), ont obtenu, le 4 septembre 2012, le Visa de l'État pour son programme Bachelor.

Délivrée par le ministère de l'Enseignement supérieur, cette reconnaissance académique vient récompenser l'ouverture à l'international, la performance de l'insertion professionnelle des étudiants et les qualités pédagogiques reconnues à cette formation, de niveau Bac+3.

Le Bachelor IDRAC forme en trois ans des étudiants dans le domaine du marketing, du commerce et du management dans un environnement international.

« C'est le plus haut grade que l'on puisse recevoir sur la totalité du champs d'application du programme, de la conception jusqu'à l'employabilité des diplômés, commente Guillaume Ladet, directeur de l'IDRAC Montpellier. Ce label va renforcer l'image de notre école de commerce auprès de ses prescripteurs. D'un côté, les parents et les professeurs de lycée seront attentifs à ce gage donné sur la qualité du Bachelor. De l'autre, il nous permettra de développer des partenariats académiques avec les entreprises, qui sont déjà au nombre de 150 à être impliquées dans ce programme. Le Bachelor visé est donc un moyen d'accélérer notre stratégie, à la fois en interne et en externe. »

150 étudiants sont formés tous les ans au titre du Bachelor IDRAC.

Le Groupe IDRAC est présent sur dix campus en France : Amiens, Bordeaux, Grenoble, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Toulouse et Villeneuve-d'Ascq. Il reçoit 5 500 étudiants tous les ans.

Anthony Rey

Légende: L'IDRAC Montpellier est l'un des dix campus du Groupe IDRAC

Crédit photo: IDRAC

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :