L'IUT de Béziers inauguré

 |   |  376  mots
Composante de l'Université de Montpellier II, l'institut universitaire technique de Béziers accueille 500 étudiants depuis septembre dernier. Officiellement inauguré le 15 mars 2012, l'établissement est spécialisé dans les réseaux et télécommunications.

L'institut universitaire technologique de Béziers a officiellement été inauguré jeudi 15 mars 2012 en présence du maire et président de l"aglomération Béziers Méditerrannée Raymond Couderc, du président du Conseil général Christian Bourquin, du recteur d'académie Christian Philip, de la présidente de l'université Montpellier II Danièle Hérin et du directeur de l'IUT de Béziers, Yves Moreau.

Depuis septembre 2011, l'IUT accueille déjà 500 étudiants, futurs ingénieurs spécialisés dans les réseaux et télécommunications. Il est l'une des sept composantes d'enseignement de l'Université Montpellier 2 et dispense quatre thématiques de formations : réseaux informatiques et télécommunications, service et réseaux de communication-multimedia (SRC), techniques de commercialisation (TC), et gestion de projet en développement durable.

Pour un budget de 17 M€, le bâtiment a été construit sur un modèle écoresponsable et est doté d'une façade de 175 m2 de panneaux photovoltaïques, de deux amphithéâtres et de jardins et patios. D'une superficie de 8 400 m2 répartie sur trois niveaux, sa capacité d'accueil est de 1 000 étudiants et enseignants.

Le financement de ce nouveau bâtiment se découpe ainsi : État, 6,5 M€ ; Ville de Béziers 3,2 M€ ; Région LR 1,3 M€ ; Europe 48 000 € ; Béziers Méditerranée 3,9 M€.

« Il existe une adéquation entre l'offre de formation de l'IUT et l'activité économique locale, explique Philippe Pujas directeur adjoint. Certaines des formations se déroulent en apprentissage dans les entreprises biterroises. »

Sur les 500 étudiants actuellement inscrits, 30 % sont issus de Béziers et 70 % de la région. Béziers étant le seul IUT à proposer des diplômes en réseaux et télécommunications.

« L'objectif est de consolider les formations existantes et augmenter les capacités d'accueil des formations. Les formations techniques sont en perte de vitesse alors que la formation technique de commercialisation est débordée de candidats. »

Chaque année, un millier de diplômés en réseaux et télécommunication arrivent sur le marché de l'emploi, alors que 30 000 emplois sont à pourvoir en France dans ce domaine.

Ysis Percq

À lire également :
L'Institut Télécom s'installe à Montpellier

Légende : Inauguration de l'IUT de Béziers, le 15 mars 2012.
Crédit photo : Béziers Méditerranée


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :