L'UPVD et la FNAIM renforcent leur partenariat

 |   |  469  mots
Les trois conventions, signées le 20 juin à Narbonne (11), appuient les efforts de l'Université de Perpignan Via Domitia (UPVD) en matière de formation au droit de l'urbanisme et de l'immobilier.

Initié en décembre 2004, le partenariat entre l'UPVD et la FNAIM, qui regroupe 12 000 agences dans toute la France, a pris une nouvelle ampleur, jeudi 20 juin 2013, avec la signature, dans les locaux de l'antenne universitaire de Narbonne, de trois nouvelles conventions.

La principale renouvelle pour cinq ans la collaboration de l'université catalane et de la FNAIM au sein de l'École supérieure de l'immobilier, basée à Paris. En échange de 130 000 €, l'UPVD continuera à y assurer la délivrance d'une licence professionnelle en Droit de l'immobilier et d'un master en Droit de l'urbanisme et de l'immobilier.

En 2012-2013, 148 étudiants, tous en alternance, ont profité de ces deux formations. La contribution de la FNAIM couvre l'ensemble des dépenses de l'UPVD : frais de déplacement et d'hébergement des enseignants, frais matériels, frais de secrétariat, etc.

« Notre partenariat avec l'UPVD vise à renforcer la compétence des agents immobiliers, dans un contexte où les consommateurs exigent des professionnels toujours plus compétents et où le gouvernement entend conditionner l'obtention ou le renouvellement de la carte professionnelle à la qualité des formations suivies », explique Jean-François Buet, président national de la FNAIM.

Le partenariat avec l'UPVD n'est cependant pas exclusif, puisque la FNAIM collabore également avec les Universités de Dijon, Limoges ou Metz.

« Il n'y a toutefois pas de concurrence entre établissements, puisque chacun travaille sur des formations très spécifiques », indique Jean-François Buet.

La seconde convention, tacitement reconductible chaque année, prévoit l'octroi par la FNAIM, via sa politique de mécénat, de 23 000 € pour le développement d'un enseignement à distance dans le cadre de la chaire de Droit du développement durable appliqué à l'urbanisme et à l'immobilier de l'UPVD, dont le titulaire actuel est Frédéric Bouin.

De même, la troisième convention, également reconductible, permettra de soutenir, à raison de 5 000 euros par an, la plateforme numérique Oriz'UP qui traduit les formations de l'UPVD en termes de compétences et d'actions professionnelles.

Ces deux conventions ont été signées avec la Fondation de l'UPVD, habilitée à recevoir ce type de dons. L'engagement de la FNAIM s'inscrit ainsi dans la continuité de ceux du Crédit agricole et de groupe de BTP Fondeville.

« On peut faire de très belles choses en restant petits, y compris avec des partenaires prestigieux, se réjouit Fabrice Lorente, le président de l'UPVD. Nous assumons notre taille et même nous la revendiquons. Le quantitatif n'est pas synonyme de qualitatif et notre choix de vouloir cultiver nos spécialités, comme l'enseignement du droit de l'urbanisme et de l'immobilier, nous semble le bon ».

Mathieu Bouchard

Lire également :
L'UPVD lance une quinzaine de nouvelles formations professionnalisantes

Légende : Les présidents de la FNAIM, Jean-François Buet, et de l'UPVD, Fabrice Lorente, ont signé trois conventions.
Crédit photo : Mathieu Bouchard

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :