La Banque publique d'investissement sera dotée de 30 Mds €

 |   |  474  mots
En visite le 25 septembre à Lavérune (34), le ministre de l'Économie Pierre Moscovici confirme que le projet de BPI sera présenté le 17 octobre prochain. Les régions y seront associées de près.

À l'occasion d'un déplacement à Montpellier et Lavérune, dans les locaux de la société ESII (110 salariés, CA 2011 : 12 M€), spécialisée dans les systèmes de gestion d'accueil, le ministre de l'Économie Pierre Moscovici a indiqué que la future Banque publique d'investissement (BPI) figurera au projet de loi présenté au Conseil des ministres du mercredi 17 octobre 2012, en vue d'une mise en route d'ici fin 2012.

L'établissement sera constitué, dans un premier temps, d'une holding rassemblant la Caisse des dépôts, le Fonds stratégique d'investissement, et OSEO, ainsi qu'Ubifrance sur le volet de l'export.

Il vise a répondre à l'ensemble des besoins des entreprises pour le financement du développement, de l'innovation et de l'ouverture à l'international.

« La BPI sera dotée d'une capacité d'intervention d'au moins 30 Mds € au plan national, en associant les moyens de l'État et des Régions, précise Pierre Moscovici. Des ressources supplémentaires proviendront du doublement du plafond du livret de développement durable (qui passe de 6 000 à 12 000 € le 1er octobre, NDLR). »

Selon le ministre, les Régions seront étroitement liées au montage et au fonctionnement de la BPI. 90 % des décisions seraient prises au plan local.

« La BPI aura un fonctionnement très collectif, puisqu'elle associera les partenaires sociaux, et les régions, le tout sous pilotage de l'État, pour rester au plus près des attentes des territoires, sans perdre de vue la cohérence d'ensemble, poursuit-il. Les Régions définiront avec l'État l'action de la BPI en siégeant dans les comités d'orientation. Elles seront même présentes dans les comités d'engagement, qu'elles pourront présider sur la partie fonds propres. »

Christian Bourquin, président du Conseil régional, avait plaidé, dès le mois d'avril 2012, pour la création d'« une banque publique d'investissement à l'échelle régionale, avec des capitaux privés, mais gérée publiquement ».

Les annonces de Pierre Moscovici interviennent après une journée de négociations avec les Régions, le 5 septembre 2012, qui s'était soldée par un échec.

Retrouvez notre dossier sur la création de la BPI et sur les nouveaux acteurs du financement de l'économie dans le nouveau numéro d'Objectif, en kiosque le 28 septembre 2012.

Anthony Rey

Légende : Pierre Moscovici, en visite dans les locaux d'ESII, entouré de nombreux élus régionaux, dont le député de l'Hérault Christian Assaf, le président du Conseil général de l'Hérault André Vezinhet, le conseiller général de l'Hérault Jacques Atlan, le président de Montpellier Agglomération Jean-Pierre Moure, le président du Conseil régional Christian Bourquin, le vice-président de Région Robert Navarro, et la députée de l'Hérault Fanny Dombre-Coste.
Crédit photo : Christine Caville

Lire également :
ESII conforte sa position de leader

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :