La CGPME lance le dispositif "cadres développeurs"

 |   |  276  mots
L'organisation patronale propose aux entreprises qui souhaitent développer un projet, de rechercher un stagiaire au profil approprié et de monter un dossier pour aider au financement de son poste.

"Les entreprises ont souvent des idées, mais pas forcément les moyens humains et financiers de s'y atteler, explique la présidente de la CGPME des Pyrénées-Orientales Myriam Subiros. L'objectif est donc de les aider à développer une nouvelle branche d'activité ou un projet dormant."

Le dispositif "cadres développeurs", qui s'adresse aux PME et TPE, a également pour but de favoriser l'emploi.

"Si la personne convient, l'entreprise devrait ensuite pérenniser son poste", précise Gaëlle Azrou, chargée de mission à la CGPME.

Pour bénéficier de ce dispositif, l'entreprise doit présenter son projet et le faire valider.

Il passe par un comité de pilotage composé de représentants de Pôle Emploi, de la DIRECCTE, l'OPCA (organisme finançant la formation professionnelle) et la CGPME.

"Si le projet est viable, on peut lui attribuer un stagiaire de six mois à un an", détaille Myriam Subiros.

Le financement de ce stage rémunéré est étudié au cas par cas selon la situation du stagiaire et les aides auxquelles il peut prétendre. L'entreprise s'engage à en prendre en charge une partie.

Après une phase de test initiée en fin d'année dernière dans le Gard, ce dispositif s'étend désormais à toute la région.

"Nous avons plusieurs projets en cours dans l'Hérault, les Pyrénées-Orientales et l'Aude", précise Gaëlle Azrou.

Un second comité de pilotage doit se tenir fin mars.

Fanny Linares


Légende : Gaëlle Azrou, chargée de mission cadres développeurs et Myriam Subiros, présidente de la CGPME 66, au Forum des Entrepreneurs de Perpignan le 9 février dernier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :