La Tribune lance sa quotidienne numérique

 |   |  799  mots
En lançant une nouvelle version de son quotidien numérique le 23 septembre à 19 heures, La Tribune franchit un cap dans son développement. Objectif : devenir le premier réseau d'informations économiques des métropoles, en partenariat avec Meridien MAG et Objectif Languedoc-Roussillon pour la couverture des régions PACA et Languedoc-Roussillon.


Nouvelle étape dans le développement de La Tribune depuis la reprise en février 2012 par Jean-Christophe Tortora associé à Jean-Claude Gallo, président de JCG Médias et propriétaire des titres Objectif Languedoc-Roussillon et Meridien MAG. Le média lance ce mardi 23 septembre une nouvelle version de son quotidien numérique. Prioritairement conçu pour les mobiles, il sera accessible aux abonnés, chaque jour à 19 heures, sur tous les écrans.

« Cette nouvelle application permet une utilisation plus simple, plus intuitive, et conçue pour tous les devices. Détail qui a son importance : elle fonctionne en mode connecté ou déconnecté, ce qui facilite la lecture dans les transports », a présenté Jean-Christophe Tortora, le P-dg de La Tribune à l'occasion d'une conférence de presse tenue ce lundi 22 septembre à Paris.

Le contenu se structure autour de deux grandes rubriques : l'actualité avec une synthèse de l'essentiel à retenir de la journée sur les thématiques de l'économie, des entreprises, de la finance... et un focus pour des approfondissements et des analyses autour des quatre thématiques phares que les lecteurs de La Tribune ont plébiscitées : l'innovation, le numérique, le développement des métropoles et les idées nouvelles de l'économie. Les enrichissements vidéos ou graphiques seront accessibles en un seul clic, à la discrétion du lecteur, afin de ne pas ralentir sa lecture.

Le nouveau quotidien numérique se déclinera progressivement en 10 éditions métropolitaines d'ici septembre 2015. Les équipes rédactionnelles des publications régionales du groupe La Tribune et celles basées à Paris vont intégrer un même réseau décentralisé d'informations économiques de 10 pôles, chacun associé à une métropole : Bordeaux, Grand Paris, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Strasbourg et Toulouse.

« Nous insisterons sur quatre priorités éditoriales : l'innovation, le numérique, les idées, dans le droit fil de ce qui fait l'ADN de La Tribune depuis bientôt 30 ans, et les territoires. Ce maillage de rédactions en réseau irriguera l'ensemble des productions éditoriales du groupe, les réseaux sociaux et le live média en lui apportant une dimension à la fois globale et locale », poursuit celui qui dirige aussi deux newsmagazines d'informations économiques en régions Midi-Pyrénées et Aquitaine.

Les éditions de Toulouse, Bordeaux et Lyon seront lancées avant la fin de cette année. Celle de Montpellier (avec Objectif Languedoc-Roussillon) sera lancée courant octobre tandis que l'édition de Marseille (avec Meridien MAG) est prévue début d'année 2015. Le traitement de l'actualité nationale et internationale sera commun à l'ensemble. Le titre de manchette sera ainsi repris par toutes. En revanche, chacune traitera de l'actualité de sa métropole avec une attention particulière pour l'innovation et la high-tech.

« Pour La Tribune, les événements ne sont pas du "hors-média" : ils constituent un média à part entière, avec sa ligne éditoriale. Comme c'est le cas pour ses médias papiers ou numériques, le « live média » de La Tribune se déclinera dans les métropoles. Ainsi Le forum Smart City du Grand Paris de novembre prochain sera organisé dans trois métropoles françaises au premier semestre 2015. »

Depuis la reprise, selon le patron du groupe, l'entreprise a amorcé le repositionnement de son offre éditoriale autour d'un concept fondateur : bâtir un média national à partir de l'ancrage de médias présents en région. Et après deux ans de restructuration, « à quelques mois de son 30e anniversaire, le 15 janvier 2015, il est aujourd'hui à l'équilibre, pour la première fois depuis quinze ans ».

La Tribune s'est redéployée sur l'ensemble des canaux utilisés par ses lecteurs : un quotidien numérique, un hebdomadaire en version papier, un site d'actualité en continu, les réseaux sociaux et le « live média ». Latribune.fr revendique une audience mensuelle de 4 907 000 visites sur les six premiers mois en 2014 (source : OJD) et revendique le leadership sur le « live média » en France, avec plus de 80 événements organisés sur l'ensemble du territoire.


« La Tribune est plus que jamais mobilisée sur de nouveaux projets, malgré les difficultés qui pèsent sur le secteur de l'information de qualité, poursuit Jean-Christophe Tortora, qui "reste optimiste". Pour réussir dans cette période de mutation forte, il faut être agile, donc être capable de s'adapter sans cesse, inventer de nouveaux produits et services d'information, multiplier les lignes de revenus. Il faut aussi arrêter de courir après le visiteur unique et privilégier le visiteur fidèle, celui qui revient plusieurs fois par jour et par semaine et qui est actif dans la communauté de La Tribune. Aujourd'hui, notre priorité est de poursuivre nos investissements dans la qualité de l'information sur l'ensemble de notre réseau. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :