La chimie du Languedoc-Roussillon et de Paca se regroupe

 |   |  360  mots
L'Union des industries chimiques (UIC) Méditerranée est officiellement née, le 4 février, de la fusion de ces deux entités régionales. Présidée par Gilles Carraz, elle fédère 550 établissements.

Lors d'une réunion organisée à Martigues (13) le 4 février en présence d'une centaine d'industriels et d'institutionnels, l'Union des industries chimiques (UIC) Paca Corse d'une part, et l'UIC Languedoc-Roussillon d'autre part, ont fusionné pour donner naissance à l'UIC Méditerranée.

L'UIC Méditerranée (75 % de TPE, 20 % de PME et 5 % d'ETI) représente 12 % de la filière chimie en France.

« Les liens entre nos deux régions existaient depuis 25 ans, rappelle Gilles Carraz, président de l'UIC Méditerranée. Nous avions déjà formalisé certaines compétences croisées en signant en 2006 une convention pour mener des actions communes, sur la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, NDLR) et sur l'enregistrement REACH (règlement sur l'autorisation et les restrictions des substances chimiques, NDLR) notamment. Puis nous avons réfléchi à la fusion, de sorte à supprimer les redondances de nos services de deux côtés. »

L'UIC Méditerranée rassemble les industriels de la chimie implantés et actifs sur les deux régions : 130 entreprises, 550 établissements et 18 800 emplois directs.

Le profil des entreprises se répartit entre la chimie de spécialités (25 %), l'extraction végétale (20 %), la chimie de base (16 %), l'hygiène et la beauté (16 %), les produits pharmaceutiques (9 %), les services à l'industrie (8 %), les produits alimentaires (3 %), et les activités connexes (3 %).

« Il y a une différenciation : dans la filière chimie, les Alpes Maritimes sont spécialisées sur les « saveurs de la terre », la Provence sur la cosmétique, les Bouches du Rhône sur la chimie de base, l'Hérault sur la chimie très différenciée, structurée sur des PME, et le Gard sur le secteur pharmaceutique, poursuit Gilles Carraz. Dès lors un industriel peut regarder sur l'ensemble de cette zone Méditerranée où il peut s'implanter au mieux. Il n'y a pas de raison de se concurrencer. »

L'UIC Méditerranée prendra part à la Semaine de l'industrie, du 7 au 13 avril 2014, en s'associant notamment à une journée d'information organisée le 7 avril dans les locaux du Pôle formation des industries technologiques, à Baillargues (34), sur le thème « L'industrie en Languedoc-Roussillon : on parie ? ».

Anthony Rey

Crédit photo : UIC Med

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :