Le Fonds d'investissement catalan est ouvert

 |   |  174  mots
Créé par l'UPE 66 et ouvert depuis le 15 avril, le Fonds d'investissement dans le capital des entreprises catalanes (FICEC) pourrait récolter de 0,5 à 1 M€ d'ici juin.


Le concept est unique en France, mais il commence à intéresser pas mal de monde, tant au niveau régional que national.
En créant le FICEC, l'Union pour les entreprises (UPE) 66 a choisi de s'appuyer sur le « paquet fiscal » pour offrir aux contribuables catalans assujettis à l'ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) la possibilité d'investir dans les entreprises du département.
Les contribuables peuvent ainsi contribuer au développement local tout en bénéficiant d'une réduction d'impôt.
« Nous savons qu'il y a 832 foyers fiscaux des Pyrénées-orientales assujettis à l'impôt sur la fortune, avec une moyenne de 5 368 €. Ce qui fait un potentiel de 4,5 M€ », confient les responsables de l'UPE présidée par Marc Wilfrid Espi.
« Nous démarrons cette année avec une période de versements très courte puisque les contribuables devront avoir envoyé leur déclaration avant le 15 juin, mais nous espérons récolter entre 0,5 et 1 M€. Cela va nous permettre de nous faire connaître et de générer une dynamique. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :