Le directeur du commerce extérieur s'en va

 |   |  270  mots
Officiellement, Charles Couffin part à la retraite. Officieusement, son intégration à la Direccte ne se serait pas très bien passée.

La révision générale des politiques publiques (RGPP), voulue par le gouvernement, qui a conduit au regroupement de l'ensemble des services dépendant du ministère de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi sous une bannière commune, la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE), semble avoir fait une victime en Languedoc-Roussillon.
Directeur régional du commerce extérieur depuis 2008, Charles Couffin s'est donc retrouvé, en début d'année, au sein d'une direction régionale rassemblant désormais 7 services de l'État avec, à sa tête, l'ancien directeur de la DRIRE-LR, Alain Salessy.
Une intégration qu'il n'aurait pas très bien vécue, selon nos informations.

Marie-Claire Pit

Mise au point de la part de Charles Couffin :
« Je tiens à vous faire part de mon étonnement partagé avec mes collègues, cadres dirigeants de la DIRECCTE, à la lecture de votre article annonçant mon départ à la retraite.
Je tiens à préciser que j'ai décidé, pour des raisons strictement personnelles, de mettre un terme à ma carrière de Conseiller économique hors cadre du Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi.
J'avais toute latitude pour rester dans mes nouvelles fonctions de Conseiller économique chargé de l'international à la DIRECCTE, ce que souhaitait vivement Alain SALESSY, pendant encore deux ans ou de repartir en poste à l'étranger dès cet automne.
Mon choix n'a strictement rien à voir avec un quelconque « problème d'intégration » au sein de la DIRECCTE et je récuse totalement les allégations contenues dans votre article.»


Crédit-photo : Christine Caville


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :