Le futur Jeu de Paume se dévoile

 |   |  371  mots
La Ville de Montpellier a présenté, le 11 mars, les premières enseignes qui s'installeront sur le boulevard du Jeu de Paume d'ici fin 2013, dans le cadre du projet de requalification de l'artère.

Après le retrait, en 2012, de l'homme d'affaires André Manoukian, initialement retenu comme opérateur pour le volet commercial du projet de requalification du boulevard du Jeu de Paume, la Ville de Montpellier a présenté, le 11 mars, les premières enseignes appelées à s'installer sur l'artère.

Dans le cadre du projet, qui prévoit la piétonisation de cet axe urbain et son repositionnement sur le haut de gamme, les enseignes Lluck (mobilier contemporain et cuisines), Acuitis (optique de luxe), Pronovias Barcelona (leader mondial de la robe de mariée), Oxybull (éveil et jeux), et la boutique Paume (décoration) ont donc confirmé leur ouverture d'ici fin 2013.

Les surfaces concédées varient de 80 à 500 m2, pour l'enseigne Lluck.

La SERM, qui pilote l'opération, a obtenu à ce jour la maîtrise d'environ 4 000 m2, soit le tiers de la surface commerciale disponible sur l'avenue.

« Le Jeu de Paume jouit d'une architecture magnifique, mais c'était devenu au fil du temps un couloir à voitures, avec un trafic de 17 000 véhicules par jour, souligne Marc Dufour, adjoint au maire délégué au développement économique. C'est la raison pour laquelle on a vu se multiplier des enseignes telles que des mutuelles et des banques. Or il faut faire de Montpellier une destination shopping, qui attire des gens de toute la région. Dans l'histoire de la ville, Ikéa a fait autant que Dell pour la création d'emplois. »

L'objectif de cette opération est de rétablir une continuité commerciale permettant aux consommateurs d'effectuer un parcours complet dans le cœur de ville.

À ce jour, ce flux se concentre pour l'essentiel entre le Polygone et la Place de la Comédie.

Le chiffre d'affaires global des commerces de centre-ville s'élève à 530 M€, dont les 3/5es pour le seul Polygone (300 M€).

Marc Dufour, en outre, a annoncé la signature imminente de La Poste et de Nespresso. Pour cette dernière enseigne, il promet même, en plaisantant à demi-mot, la présence de l'acteur américain Georges Clooney à Montpellier, lors de l'annonce officielle (probablement à la rentrée).

Anthony Rey

Lire également :
Jeu de Paume : Manoukian mis sur la touche

Légende : vue d'artiste de la future avenue
Crédit photo : Ville de Montpellier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :