Les banques de Montpellier à l'amende

 |   |  163  mots
Les résultats établis par l'enquête de l'Union fédérale des consommateurs UFC-Que Choisir à Montpellier sur les établissements bancaires de la capitale régionale ne sont pas flatteurs.


L'UFC-Que choisir de Montpellier vient de rendre publique une enquête réalisée auprès de 34 agences de l'agglomération montpelliéraine entre le 11 juin et le 13 septembre 2010 pour connaître la banque la moins chère sur les 8 produits les plus courants, et vérifier l'effectivité du service d'aide à la mobilité bancaire.
Le constat est dur :

« Aucune banque ne peut prétendre être la moins chère sur chacun des produits ».

Si le travail de l'UFC-Que a permis, toutefois, d'établir un podium des banques les moins chères (Banque Postale, Crédit agricole, HSBC), l'association de consommateurs souligne le « manque de transparence sur les tarifs » ainsi qu'une « hausse injustifiée entre 2004 et 2010 sur des produits stratégiques : carte bancaire classique, commission d'intervention par incident, retrait au distributeur ».


Bertrand Tardiveau


Légende : le retrait au distributeur fait partie des « produits stratégique »s dont le prix a augmenté de façon « infustifiée » selon l'association UFC-Que Choisir
Crédit photo : Bertrand Tardiveau


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :