Les professionnels du tourisme s'unissent dans les P.O.

 |   |  358  mots
En présentant leur 1er film de promotion commun, le 20 mars, le Comité Départemental du Tourisme et six stations balnéaires catalanes ont ébauché une nouvelle stratégie. Objectifs : rallonger la saison et inciter à la découverte de l'arrière-pays.

C'est une grande première. Le Comité départemental du tourisme (CDT) et six stations balnéaires des Pyrénées-Orientales viennent d'unir leurs forces pour produire un film de quatre minutes destiné à promouvoir le territoire en Europe. L'opération a coûté 24 000 €.

« Ce film, baptisé « 24 h sur le littoral », s'adresse aussi bien aux jeunes, qu'aux familles ou aux seniors. Il nous servira notamment à vendre notre destination en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne ou au Pays-Bas », détaille la présidente du CDT et du conseil général, Hermeline Malherbe.

« Ce projet vise aussi à faire comprendre à tous que, pour être performants au niveau touristique, il nous faut travailler ensemble », renchérit le maire de Collioure, Michel Moly.

Mercredi 20 mars, lors de la présentation du court-métrage, les principaux promoteurs institutionnels du tourisme départemental ont fait le point sur leur stratégie.

« Pour l'heure, la majeure partie des touristes viennent entre le 15 juillet et le 15 août, rappelle Hermeline Malherbe. Notre objectif est de les faire venir le plus longtemps possible en amont et en aval de la saison ».

Inciter les vacanciers, et notamment les Catalans du sud, à partir à la découverte de l'arrière-pays est un des autres enjeux majeurs.

« Avec notre environnement préservé, nous sommes le poumon vert de la Catalogne, a martelé la présidente du CDT. Or, avec l'arrivée du TGV, nous ne serons plus qu'à trois quarts d'heure de Barcelone. C'est pourquoi nous allons mettre en place une démarche par rapport aux médias de Catalogne sud ».

De même, l'adjointe au maire de St-Cyprien déléguée au tourisme, Marie-Claude Padros, a insisté sur la nécessité de sensibiliser aussi les plaisanciers aux trésors de l'arrière-pays.

À l'heure actuelle, 60 % de la fréquentation touristique départementale est concentrée sur le littoral. Pour ce qui est de la saisonnalité, sur 33,5 millions de nuitées enregistrées sur douze mois, 22 millions le sont entre juillet et septembre.

Dans les Pyrénées-Orientales, le tourisme engendre chaque année environ 1,5 Md € de retombées économiques.

Arnaud Andreu

Légende : Palais des Rois de Majorque
Crédit photo : CG66

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :