Montpellier : 4 % d'étudiants en plus chaque année

 |   |  287  mots
Selon une étude de l'Insee, dévoilée le 3 septembre, 42 800 étudiants résidaient sur le territoire de l'agglomération montpelliéraine en 2008. Ce qui impacte l'offre de logements.

L'agglomération montpelliéraine comptait 52 700 étudiants en 2008, dont 42 800 résidaient directement sur son territoire.

Tel est le bilan établi par l'étude de l'Insee, dévoilée conjointement avec Montpellier Agglomération lors d'un point presse organisé le 3 septembre.

La population étudiante de l'agglo représente 42 % des 16-29 ans, soit bien plus que la moyenne nationale (37 %). Le nombre d'étudiants est en hausse de 4 % tous les ans.

54 % de ces étudiants viennent d'une autre région française ou de l'étranger, ce qui révèle un important besoin de logement.

Au titre du Plan local de l'habitat (PLH) 2006-2012, Montpellier Agglomération a livré 2 025 logements étudiants, avec un objectif final de 3 000 logements. 33,7 M€ de garantie d'emprunts ont été accordés pour les réaliser.

« Les chiffres de cette étude montrent-ils que Montpellier est victime de son succès ?, s'interroge Jean-Pierre Moure, président de Montpellier Agglomération. Je ne crois pas, car l'offre de logements pour les étudiants est plus développée qu'ailleurs. Pour le prochain PLH, sur lequel nous travaillons pour la période 2013-2018, nous prévoyons de construire 1 600 logements supplémentaires, en nous appuyant sur de nouveaux sites, tels que le terrain de l'ex-EAI, le campus de Sup Agro, et le programme immobilier du Plan Campus, qu'il nous faudra revivifier. »

Selon l'étude, plus d'un étudiant sur dix (10,8 %) est logé par le CROUS, soit plus que la moyenne nationale (7 %).

Sur l'agglomération, le CROUS gère 5 cités universitaires et 16 résidences étudiantes.

Chaque année, seuls 28 000 étudiants font une demande d'allocation, dont 94 % sur le territoire de l'agglo. La CAF accorde 50 M€ par an à ce titre.

Anthony Rey


Légende : 42 800 étudiants résident sur le territoire de l'agglo.
Crédit photo : Edouard Hannoteaux.


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :