Montpellier croît 2,5 fois plus vite que les autres agglos

 |   |  197  mots
D'après l'Insee, l'agglomération enregistre 5 600 habitants de plus chaque année depuis les années 2000.


Selon une étude de l'Insee rendue publique le 25 juin, l'agglomération comptait 406 100 habitants au 1er janvier 2006.
Depuis le début des années 2000, ce territoire enregistre 5 600 habitants en plus chaque année, soit une croissance démographique 2,5 fois plus élevée que celle des agglos comparables (l'étude cite les communautés urbaines de Bordeaux, Nantes, et Strasbourg, et les agglos de Grenoble, Rennes et Toulon).
Les apports migratoires contribuent pour 58% à la croissance démographique locale, contre 13% pour les autres établissements publics de coopération intercommunale (EPCI).
Au plan économique, les chiffres sont plus contrastés. Le taux d'activité s'élève à 64,5%, contre 69% dans les autres EPCI. Le taux de chômage est de 15,2% (contre 11,5 %).
Entre 1999 et 2006, 5 000 emplois supplémentaires par an ont été créés. Soit une croissance annuelle de 3% (contre 2 %).
Les deux tiers de la croissance de l'emploi sont liés à l'économie « présentielle » (production de biens et services à destination des populations locales).
Les activités de gestion, santé/action sociale et administration publique ont le plus fort taux d'emploi. Mais celles de la culture, des loisirs, de la prestation intellectuelle et du bâtiment ont connu la plus forte croissance depuis 1999.

Anthony Rey

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :