OSEO crée une banque de l'industrie

 |   |  460  mots
Après une année 2011 où elle a engagé 175 M€ dans le financement des PME régionales, OSEO confirme la création d'une filiale dédiée aux industriels, prévue en mars.

Lors d'un point presse organisé mardi 7 février, OSEO a dressé le bilan 2011 de son action en faveur du développement des PME régionales, avant de préciser la nature d'OSEO Industrie, nouvelle filiale de l'établissement, annoncée par le gouvernement le 29 janvier 2012.

OSEO a engagé l'an passé 175 M€ pour le financement des entreprises en Languedoc-Roussillon (contre 500 M€ au plan national), ce qui place la branche régionale de l'établissement au 3e rang pour le concours, et au 5e rang pour les autres produits financiers en soutien à l'innovation.

Avec un effet de levier qu'elle estime à 4 ou 5 € pour 1 € prêté, l'action d'OSEO a généré un financement bancaire qui s'élevait à 500 M€ supplémentaires en 2011 (300 M€ en 2010).

3 330 PME régionales ont bénéficié de ces fonds (+ 6,5 %), contre 84 000 au plan national (+ 5 %).

« Les bilans des entreprises ont été corrects, voire bons dans certains cas, commente Françoise Guétron-Gouazé, directrice régionale d'OSEO. Nous avons enregistré peu de sinistres, dans un contexte économique mondial pourtant catastrophique. Les entreprises qui innovent exportent le plus. »

Sur le seul volet innovation, 21,5 M€ ont été accordés, avec le soutien du Conseil régional, aux PME locales. 300 projets en ont bénéficié au total.

« 40 % des financements relèvent des sciences de la vie, notamment dans l'industrie agroalimentaire et santé, détaille Laurent Cambus, délégué innovation à OSEO. 33 % des projets concernent les TIC, et les 33 % restants relèvent de secteurs plus traditionnels, comme l'énergie (5 % à elle seule). »

Parmi les programmes d'OSEO, destinés à financer le développement des PME sans ouverture de capital, 80 prêts participatifs de développement ont été accordés en 2011.

Les prêts participatifs export, développés en partenariat avec UBI France, ont permis l'accompagnement de plusieurs PME à l'export, à hauteur de 150 000 € maximum (voir le cas de la société ESII, évoqué récemment dans l'Hebdo du Lundi).

Par ailleurs, OSEO a officialisé la création d'OSEO Industrie, filiale à 100 % de l'établissement, prévue d'ici début mars 2012.

Dotée d'un milliard d'euros au plan national, elle interviendra, toujours en co-financement avec le secteur bancaire, sur la filière industrielle.

« Cela concerne, tout à la fois, l'industrie, le service à l'industrie, les transports, et l'énergie, un secteur très bien implanté en région, précise Françoise Guétron-Gouazé. OSEO Languedoc-Roussillon restera décisionnaire sur le financement des tickets de 1 M€ maximum. »

Enfin, parmi les nouveautés 2012, OSEO interviendra comme co-opérateur du FSI Régions (doté de 350 M€ au plan national), aux côtés de la Caisse des dépôts.

Anthony Rey

À lire également :
FSI Régions sera présent à Montpellier

Légende : Avec une dotation initiale de 1 Md€ au plan national, OSEO Industrie accompagnera les PME du secteur industriel.
Crédit photo : Thalis Industrie


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :