Passation de pouvoir à la CCIT de Montpellier

 |   |  587  mots
André Deljarry a été officiellement élu et installé président de la CCIT de Montpellier mardi 6 décembre 2011. Il succède à Gérard Lannelongue qui en assurait l'intérim. Le nouveau président a présenté son équipe.


La cérémonie de passation de pouvoir s'est déroulée mercredi 7 décembre 2011 dans les locaux de CCI Entreprises à Montpellier, entre Gérard Lannelongue, président de la commission provisoire depuis août 2011, et André Deljarry, président fraîchement élu et officiellement installé dans ses fonctions la veille, mardi 6 décembre 2011, par le préfet.

En amont de cette cérémonie - inhabituelle pour une chambre consulaire - , André Deljarry a martelé les « défis colossaux » que la CCIT devra relever au cours des quatre années de son mandat :

- Hisser l'école de commerce Sup de Co dans le Top 10 des meilleures écoles françaises de commerce « avec l'aide des collectivités, de la CCIR et d'acteurs privés. Son budget, actuellement de 22 M€, devra atteindre 30 à 35 M€ » a t'il précisé.

- Développer l'aéroport pour en faire un « outil essentiel pour le développement de notre territoire » et en évaluer les retombées économiques estimées pour l'instant à 40 M€ (NDLR : À Béziers, les retombées viennent d'être estimées à 58,9 M€).

- Mise en place dès janvier 2012 d'un centre d'informations et de prévention (CIP) dans lequel un groupe d'experts se tiendra à la disposition des chefs d'entreprises.

- La CCIT sera partie prenante dans la construction de l'Ecocité.

- La création d'un village automobile

- Une commission du handicap sera créée afin d'accompagner les ressortissants à la mise en conformité de leur établissement.

- André Deljarry a, par ailleurs, annoncé un accord commun entre l'Agglomération de Montpellier, la Ville et le Département pour l'évaluation d'un schéma d'urbanisme commercial. Cet accord devrait permettre d'équilibrer l'offre commerciale en périphérie et centre-ville.


Les vice-présidents et le bureau ont été officiellement présentés :

Jean-Marie Sevestre, 1er vice-président, en charge du développement économique du territoire, de la culture et du tourisme, Patrick Ceccotti, vice-président, en charge de l'industrie et Véronique Perez, vice-présidente en charge du commerce. Actée par le préfet, une quatrième vice-présidence devrait être mise en place dans les six premiers mois de l'année 2012.

« On préfère se laisser du temps au temps, a indiqué André Deljarry. Cette quatrième vice-présidence interviendra si le besoin s'en fait sentir, et en fonction de l'équilibre à respecter au sein de bureau. »

Les membres élus du bureau sont : Sylvie Fontaine, trésorière ; Jean-Pierre Parisi, trésorier adjoint ; Bernard Cabiron, premier secrétaire ; Emmanuelle-Sophy Monfort, deuxième secrétaire.

Pierre Batoche, qui assurait la direction générale durant la période transitoire de la CCIT, poursuivra cette mission jusqu'au recrutement définitif d'un nouveau directeur d'ici le 28 février 2011. Il est également directeur général de la CCIR (chambre de commerce et d'industrie régionale).

Enfin, Gérard Maurice, qui a largement contribué à la constitution d'une liste d'union pour les élections de la CCIT, pourrait être nommé prochainement à la présidence de l'association pour la promotion des flux touristiques et économiques (APFTE). Il est actuellement président du CESER (Conseil économique social et environnemental régional) et directeur régional de Sogea Sud (groupe Vinci).

Le budget de la CCIT de Montpellier est de 8 M€. Son effectif est de 104 salariés dont 12 à l'aéroport.

Ysis Percq


À lire également :
- CCIT de Montpellier, André Deljarry remporte l'élection
- CCIT de Montpellier : Deljarry à la tête d'une liste d'union

Légende : André Deljarry, et les trois nouveaux vice-présidents
Crédit photo : CCIT

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :