Près de 2 000 actions contre le travail au noir

 |   |  202  mots
Les Urssaf du Languedoc-Roussillon ont dévoilé leur nouveau programme d'actions pour 2010.


Les Urssaf, qui luttent contre les différentes formes de fraude et de travail dissimulé, ont diligenté 1916 actions de prévention et de recherche de travail dissimulé, en mobilisant ses inspecteurs pendant un équivalent de 717 jours. Ces chiffres ont été révélés lors d'une conférence de presse le lundi 28 juin.
81 procès verbaux ont été rédigés et transmis au parquet. Le montant des redressements opérés s'élève, en 2009, à 3,4 M€ (contre 3 M€ en 2008).
Parmi les secteurs d'activité les plus contrôlés, on relève l'hôtellerie et la restauration (423 contrôles), le commerce (353) et le bâtiment (153).
Le plan local de lutte contre le travail illégal (LCTI) pour 2010 intégrera des actions de prévention à destination des gestionnaires de syndics de propriétés ou des conjoints de travailleurs indépendants.
Les entreprises ayant effectué des déclarations préalables à l'embauche mais ne déclarant pas ou peu de rémunérations versées, les exposants dans les foires de la région, et les annonceurs de prestations de service dans les journaux gratuits, font et feront l'objet d'une surveillance accrue, a précisé le référent LCTI Patrick Maizeret.

Anthony Rey

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :