Quand Paris boit les vins de l'Hérault

 |   |  345  mots
Du 1er au 31 décembre, 200 bars à vins parisiens accueillent l'opération de promotion des vins héraultais « Happy Languedoc ». Pour la 1re fois, les trois interprofessions sont représentées.


« Vos vins sont gorgés de soleil ! » C'est en ces termes que Marie-France Minotti, propriétaire du bar à vins Au Père Louis (Paris 6ème), accueille l'opération « Happy Languedoc », organisée jusque fin décembre dans 200 bars à vins et restaurants parisiens.

Pour la 2e édition d'« Happy Languedoc », les trois interprofessions étaient du voyage : le Conseil interprofessionnel des vins du Languedoc pour les AOP, l'Union interprofessionnelle des Vins de Pays d'Oc (Inter'Oc) et les Indications géographiques protégées (IGP) Pays d'Hérault, « réconciliées » autour de la dive bouteille.

Une grande première, même si depuis longtemps, les Parisiens dégustent, sans distinction, les AOP, Vins de Pays et IGP du Sud de la France.

L'opération « Happy Languedoc » cette fois, fait découvrir derrière l'étiquette, les atouts oenotouristiques d'une région. L'offensive marketing (200 vitrophanies, 200 affichettes, 5 000 guides découvertes, 10 000 sets de table avec un séjour à gagner sur www.herault-tourisme.com, 10 000 collerettes de verre, etc.) aura coûté 30 000 €.

Pour Philippe Cros, chargé de promotion des AOC du Languedoc pour le CIVL, qui a lancé et piloté « Happy Languedoc », il n'a pas été difficile de convaincre les cavistes de participer à cette 2e édition.

« Les Parisiens aiment les vins du Sud, assure-t-il. On a une complexité aromatique différente, avec des notes de garrigue (thym, romarin, cade, etc.) qui sont le fil conducteur de notre terroir. »

Face à ce succès d'estime, le défi reste de faire connaître les vins de l'Hérault et, à l'échelle régionale, les 18 appellations, les plus connues étant Pic Saint-Loup, Minervois La Livinière, Faugères et Saint-Chinian.

« Si l'on veut passer à la mode parisienne, on a d'importants efforts de communication à faire, estime Philippe Cros. Et en la matière, les marches sont de plus en plus hautes. »

Idelette Fritsch


Légende : Mardi 7 décembre 2010 au Père Louis, le président du Conseil général et député de l'Hérault André Vezinhet inaugurait l'opération Happy Languedoc, en présence des présidents des trois interprofessions.
Crédit photo : CG34


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :