Renault détermine sa stratégie pour 2010

 |   |  176  mots
Une convention interne au constructeur s'est déroulée jeudi dernier à Montpellier, pour faire le bilan de l'année 2009 et fixer ses objectifs en 2010, en présence d'un invité de marque : Bernard Laporte, ex-ministre des sports.

Cette convention, en réalité une réunion de travail interne rassemblant 610 personnes issues de l'ensemble des points de vente Renault et de la direction régionale Sud-Est du groupe, intervient après une année 2009 globalement positive. Le groupe, à travers ses marques Renault, Dacia, Samsung et Lada, a vu ses ventes mondiales baisser de 3,1%, alors que le marché mondial chutait de 3,7%. Au plan national, en revanche, Renault a vendu un peu plus de 702 000 unités, soit une performance en hausse de 7,3%. « Nous enregistrons un excellent résultat sur 2009 en immatriculations aux particuliers, avec un cash-flow au rendez-vous, relève le porte-parole Christian Buisson. Toutefois, nos ventes se concentrent sur les entrées de gamme et les petits segments, si bien que nous aurons un chiffre d'affaire faible par rapport au volume. » En 2010, le groupe Renault se fixe l'objectif d'augmenter ses parts de marché au niveau mondial, comme il l'a confirmé lors de la publication de son bilan commercial ce même jour. En Languedoc-Roussillon, le réseau Renault se compose de 50 concessionnaires et emploie 550 agents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :