Saint-Charles : le transport combiné bientôt relancé ?

 |   |  243  mots
Le chantier de transport combiné rail-route de la plate-forme logistique Saint-Charles devrait être relancé dans les six mois, selon le président de Perpignan Méditerranée Jean-Paul Alduy.

"2012 devrait être l'année du redéploiement du chantier de transport combiné" a annoncé le président de l'agglomération Perpignan Médterranée Jean-Paul Alduy, lors de ses voeux à la presse le 30 janvier 2012 à Perpignan.

La société d'économie mixte (SEM) qui regroupe notamment Perpignan Méditerranée, le Conseil Général et la CCI des Pyrénées-Orientales devrait, selon le président de l'agglomération, venir à bout des deux obstacles au développement du chantier rail-route sur le site de Saint-Charles.

D'une part, des discussions seraient en cours avec Réseau Ferré de France, afin de développer les convois. D'autre part, la SEM pourrait faire évoluer ses statuts afin de faire appel à de nouveaux opérateurs.

"La société Novatrans, unique exploitant, s'est révélée incapable de développer le fret (...). On était à 40 000 caisses il y a trois ans, on est à 17000 aujourd'hui" a affirmé Jean-Paul Alduy.

"Je souhaite optimiser Saint-Charles et la plate-forme de transport combiné à l'international" avait de son côté affirmé le nouveau préfet des Pyrénées-Orientales René Bidal dans les colonnes de l'Indépendant, en janvier.

L'extension de la plate-forme de transport combiné avait été inaugurée en juillet 2010 par le secrétaire d'Etat en charge des transports Dominique Bussereau, au terme de quatre ans de travaux.

40 M€ avaient alors été investis, avec pour objectif de doubler le flux de marchandises.

Fanny Linares

Légende : Marché Saint Charles

Crédit photo : Saint Charles

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :