Septième édition pour l'université d'été de l'UM1

 |   |  248  mots
La 7e Université d'été « Emploi, compétence et territoire » se tiendra, du 19 au 21 juin, à la maison des étudiants de l'Université Montpellier 1. Les débats tourneront autour de la question de la crise comme opportunité d'action sur les territoires.

Les 19, 20 et 21 juin prochains se tiendra la 7e édition de l'université d'été « Emploi, compétence et territoire » de Montpellier. Le thème de l'année 2013 ? La crise, évidemment, mais vue sous un angle que les organisateurs souhaitent positif.

« La crise peut être une opportunité pour rebondir, et c'est la raison pour laquelle nous mènerons une réflexion autour des territoires et des acteurs de ces territoires », indique Françoise Thuile, chargée de mission à la fondation Entreprendre de l'université Montpellier 1.

Au programme, des tables rondes et des ateliers pour comprendre, au travers d'approches économiques mais aussi sociales et même philosophiques, tous les enjeux d'une crise difficile qui s'installe dans la durée.

« Nous remettrons également le prix de l'Innovation territoriale, doté par la Société Générale, annonce Françoise Thuile. La récompense sera attribuée à une action collective, innovante sur son mode de gouvernance : Nous avons regardé avec le jury, qui est auteur de l'action, comment elle a été menée, qui a pris part aux réflexions et quelle est la performance à la fois sociale et économie ».

Cette 7e université d'été est ouverte à tous ceux qui souhaitent y participer. Sont attendus, tout particulièrement, les collectivités, les organismes de développement local, et tous les acteurs de la vie économique, et notamment les chefs d'entreprise, qui, de l'avis des organisateurs, « ne sont pas toujours faciles à mobiliser ».

Lire également :
Le Labex Entreprendre éclaire les stratégie de sortie de crise

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :