Six équipes retenues pour la reconversion de l'EAI

 |   |  312  mots
La Ville de Montpellier a révélé jeudi dernier (25 novembre) les six lauréats retenus et les modalités définies pour la reconversion de l'ex site militaire, d'une superficie de 38 ha.


Depuis l'annonce de la fermeture de l'École d'Application de l'Infanterie (EAI) de Montpellier en 2008, la municipalité a lancé un « appel à idées » en juin 2009 afin de recueillir des projets, et de mettre au point, sur cette base, une programmation et un parti d'aménagement du site.
Procédure peu usitée, l'appel s'est conclu en janvier 2010 et a permis de réunir 60 candidatures, émanant d'architectes-urbanistes, paysagistes, scientifiques, ingénieurs ou artistes.
Chacune de ces équipes a été rémunérée 60 000 €.
Choisis en avril 2010, les noms des six lauréats ont été révélés lors d'un point presse organisé jeudi dernier (25 novembre 2010).
Les projets retenus sont :

  • un parc intégré dans le réseau des espaces naturels et urbains, avec une plantation d'arbres méditerranéens (MATTE, DEVAUX, ROUSSEAU / COLOCO / FARIO)
  • un parcours de santé thématique ; un festival de sports urbains ; un écran interactif de toutes les offres sportives et activités du site (BOYER / PERCHERON / ASSUS / SENSINI / APC / LEPLEGES)
  • un nouveau « concept parc du XXIe siècle » (APACK / TEDDE / DALNOKY / BET)
  • une trame bleue et verte favorisant la biodiversité et le développement du végétal (TOURRE / DUFOIX & LHENRY / TRIBU / ORCHIS HABITAT)
  • un parc ouvert sur la ville et dédié au sport et à la médecine (SCOTTO di CARLO / NAVARRO / HAMERMAN)
  • un grand parc ouvert sur l'avenue de Toulouse (FERRIER / ICADE / TER / SCET / ROUX / BOURDAIS / CHAUVE).

Le parti d'aménagement s'inspirera des éléments fournis par ces partenaires, même si la Ville de Montpellier se réserve le droit de discuter avec toute équipe ayant remis un projet.
Des concours d'urbanisme seront lancés prochainement en fonction des secteurs d'aménagements définis.

Anthony Rey

Légende : Le projet « Une transformation durable du site s'appuyant sur un projet participatif », des architectes urbanistes MATTE, DEVAUX, ROUSSEAU, et des architectes-paysagistes de COLOCO
Crédit photo : MDRColoco

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :