Six mille avocats attendus fin octobre à Montpellier

 |   |  300  mots
Du 28 au 31 octobre prochain, les avocats de la France entière se rendront à Montpellier pour leur convention nationale. Au programme : des ateliers de réflexion sur le métier, les pratiques, et les évolutions de la profession.

Même si la Park&Suites Arena, la salle qui accueillera plus de 6 000 avocats du 28 au 31 octobre, n'est pas située sur le territoire montpelliérain, la Ville se réjouit à la perspective de recevoir des milliers de visiteurs, pour la Convention nationale des avocats, qui a lieu tous les trois ans.

Une aubaine pour le maire, Philippe Saurel, qui a rappelé, lors d'un point presse tenu le 18 septembre, que l'histoire de sa ville est intimement liée à celle du droit, qu'il s'agisse du droit romain ou bien du Code civil, rédigé par le Montpelliérain Cambacérès.

Sur la thématique « Avocat, acteur d'avenirs », ce sont des professionnels des 164 barreaux français qui se réuniront au cours d'assemblées plénières, de colloques, d'ateliers de formation et d'un salon professionnels.

L'occasion pour Jean-Marie Burgurburu, le président du Conseil national des avocats, de rappeler que « l'avocature est une profession libérale, sans numerus clausus, et ouverte à la concurrence, dont le métier est de s'opposer, parfois au procureur de la République, parfois au président du Tribunal, parfois même à ses clients ou à ses confrères ».

Jean-Marie Burgurburu a également rappelé la diversité de la profession, les combats menés, notamment sur leur demande de financement par l'État de l'aide juridictionnelle, qui permet à tout un chacun d'avoir recours à un avocat, gratuitement. Les intervenants exposeront aux pouvoirs publics et responsables politiques les attentes de leurs concitoyens en matière de droit et de justice.

Amandine Ascensio

Lire également :
Luc Kirkyacharian, nouveay Bâtonnier au barreau de Montpellier

Légende : André Brunel (futur bâtonnier au barreau de Montpellier), Philippe Saurel (maire de Montpellier), Jean-Marie Burgurburu (président du CNB), Luc Kirkyacharian (actuel bâtonnier), Michèle Tisseyre (ex-bâtonnière).
Crédit photo : Amandine Ascensio

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :