Spotter s'implante en Grande-Bretagne

 |   |  203  mots
L'éditeur de logiciels de veille et d'analyse médias, dirigé par Ana Athayde, ouvre un bureau à Londres, et recrute un directeur des ventes pour l'Angleterre. C'est un nouveau cap pour le Décideur de l'année 2010, prix décerné par Objectif.

Le marché anglais est concurrentiel, mais porteur. « C'est un marché mature, explique la direction de Spotter, où les gens ont l'habitude de travailler avec des outils comme les nôtres, et sont même demandeurs des nouveaux outils que nous apportons. »

Une aubaine, donc, pour l'éditeur de logiciels de modèles d'analyses pour la stratégie, le risque, le marketing et la communication, dont le chiffre d'affaire de 2011 se monte à plus de 2,7 M€.

Le nouveau bureau, qui ouvrira sous peu, sera dirigé par Richard May, expert depuis 10 ans dans les nouvelles technologies.

« Ces dernières années, les entreprises sont de plus en plus conscientes de l'importance du suivi de l'e-réputation. Ces besoins identifiés sont une des raisons qui ont convaincu d'ouvrir un bureau en Angleterre », souligne Richard May dans un communiqué.

Pour la direction de Spotter (30 salariés), l'objectif sera de développer ce bureau, même si, pour la première année, aucun autre recrutement n'est prévu. Spotter, est déjà présent en Europe, mais aussi au Moyen-Orient, aux États-Unis et au Canada.

Amandine Ascensio

Lire également :

Spotter sacré décideur de l'année 2010


Légende: Ana Athayde, P-dg de Spotter
Crédit photo : Edouard Hannoteaux


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :