Thon : Greenpeace perturbe le début de la campagne de pêche

 |   |  158  mots
Onze thoniers-senneurs sétois y participeront en 2010


Prévue sur un mois, du 15 mai au 15 juin, la saison de pêche s'est ouverte la semaine dernière dans un climat tendu.
L'association écologiste Greenpeace France a tenté le 14 mai de bloquer trois bateaux qui prenaient la mer dans le port de Frontignan (34).
En début d'année, une majorité d'Etats membres de la Convention internationale sur le commerce des espèces sauvages menacées, après l'avoir envisagée, avait repoussé l'idée d'une interdiction de la pêche au thon rouge.
Le quota de pêche pour la Méditerranée et l'Atlantique a néanmoins été fixé à 13 500 tonnes pour 2010, un chiffre en baisse de 38% par rapport à l'an passé (22 000 tonnes).
17 navires français ont été autorisés à pêcher en Méditerranée, dont onze thoniers sétois.
Greenpeace France accuse les bateaux qu'elle a bloqués de disposer des « plus gros quotas de pêche. »


Anthony Rey

Crédit : Ville de Sète

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :