Trois questions à Francis Mezzone, nouveau président de la CAPEB Hérault

 |   |  319  mots
"Nos élus seront mieux formés"

Avec quel mot d'ordre prenez-vous vos fonctions ?
En un mot : le terrain. Cela a toujours été une préoccupation depuis 50 ans dans l'Hérault, mais cette politique avait un peu faibli dernièrement. Il nous faut aussi développer une culture du métier, qui touche le patrimoine, le bâti entier, l'éco-artisanat, la construction individuelle, etc. Le message que nous voulons faire passer aux architectes est que les artisans du bâtiment ne sont pas que de simples exécutants, et peuvent apporter un plus en amont sur les chantiers. Nous avons commencé à travailler avec l'association Patrimoine et Architecture, pour échanger des idées sur la technique et nos métiers.

Quels sont les enjeux de la réforme que vous engagez ?
La première action consistera à former les artisans élus à la Capeb. On leur demande souvent de représenter leurs collègues, de porter des dossiers, alors qu'ils ne sont pas préparés pour ça. Après 19 jours de formation sur un an, ils pourront, avec l'appui de nos services administratifs, s'impliquer davantage et rencontrer des partenaires industriels. Nous aurons également une action auprès de nos adhérents, en augmentant notre programme de réunions locales, pour aller dans des endroits que nous avons un peu oubliés.

Comment se profile la conjoncture au premier semestre ?
Il y a un ralentissement, déjà ressenti en 2009. Mais il faut distinguer selon les marchés. Le neuf est calme, la rénovation est soutenue par les aides de l'État, et de façon générale, la conjoncture varie selon qu'on distingue zones rurales et urbaines. Certains artisans n'ont pas de rupture dans leur carnet de commandes, même si le téléphone sonne moins souvent. Mes craintes portent sur le succès des auto-entrepreneurs. De nombreuses entreprises choisissent d'en faire travailler en sous-traitance, ce qui est un facteur de déstabilisation du marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :