Vestas installe huit éoliennes en région Centre

 |   |  313  mots
Le fabricant d'éoliennes Vestas, dont le siège est à Pérols, a reçu une commande de 24 MW, représentant huit éoliennes V112-3,0 MW, un de ses plus récents modèles.

Vestas a remporté une commande de 24 MW pour le futur parc éolien de Greneville, au nord-est d'Orléans. Dans ce projet, le fabricant d'éoliennes fournira le parc de huit éoliennes de type V112-3,0 MW, un des plus récents modèles de Vestas, et en assurera la mise en service et la maintenance pendant 10 ans.

La commande a été passée par une autre entreprise languedocienne basée à Nîmes, VSB Energies Nouvelles (CA : 15 M€), spécialisée dans le développement de projets éoliens et photovoltaïques.

« Ce sont les premières machines de ce type à être installées, annonce Nicolas Wolff, directeur général de Vestas France. Elles préfigurent les modèles du futur. »

Les éoliennes V112-3,0 MW ont un diamètre plus important (112 mètres) ainsi que des pales plus larges. Ainsi, elles capturent plus de vent même en cas de vent faible, dès 3 mètres par secondes. La surface balayée équivaut à un terrain de rugby.

Ces éoliennes de 3 MW chacune sont également plus silencieuses grâce à un travail de recherche des équipes de la firme danoise Vestas, dont le siège social français est basé à Pérols. Une éolienne peut subvenir aux besoins en électricité de 3 000 habitants pendant un an.

« Les conséquences d'une telle commande sont multiples, poursuit Nicolas Wolff. Non seulement nous envoyons des signaux forts sur les marchés, mais cela nous ouvre également vers de nouveaux clients. De gros contrats pourraient être signés au premier trimestre 2012. »

La livraison est prévue au dernier trimestre 2012.

Vestas France est basé à Paris et à Montpellier (Vestas Méditerranée). En 2010, le chiffre d'affaires était de 153 M€, pour un résultat d'exploitation de 2M€. Vestas France rassemble plus de 220 salariés.

Ysis Percq

Légende : Les éoliennes V112-3,0 MW préfigurent les modèles du futur
Crédit photo : Vestas

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :