ÉLECTIONS CCI : Éric Giraudier s'impose à Nîmes, Bernard Fourcade à Perpignan

 |   |  286  mots
Le dépouillement des votes, clos le 8 décembre 2010, est presque terminé. Il y a déjà au moins un vainqueur surprise.

Le dépouillement des votes des élections des CCI, clos le 8 décembre 2010, est presque terminé. Il y a déjà au moins un vainqueur surprise.

Éric Giraudier, qui conduisait une liste Medef élargie, s'impose aux élections de la CCI de Nîmes. Il remporte 28 sièges contre 22 à la liste CGPME que menait Henry Douais, au terme d'une élection ayant mobilisé 25 % de votants. Les élus de la liste Giraudier auront huit sièges au sein de la future CCI Régionale, et ceux de la liste Douais en décrochent trois.
 
À Perpignan, c'est à nouveau le candidat Medef qui s'impose face à son concurrent CGPME. Bernard Fourcade, président sortant, s'impose dans les collèges service et industrie, et prend deux sièges dans celui du commerce. Son adversaire, Bruno Delmas, doit se contenter de neuf sièges au sein de ce dernier collège.
 
Déjouant les pronostics, c'est la liste indépendante conduite par Olivier Oddi qui l'emporte à la CCI de Sète (34). Elle récolte 564 voix contre 423, au détriment de la liste de l'Union patronale que menait Jean-Gabriel Augé.
 
Les autres résultats connus à cette heure, en revanche, ne réservent aucun suspens dans les chambres où une seule liste concourrait. Francis Cabanat à Alès (30), Daniel Galy à Béziers (34), Jean Caizergues à Carcassonne (11), et Bernard Ballester à Narbonne (11), tous les quatre présidents sortants, sont donc réélus sans surprise.
À Mende (48), Thierry Julier, qui conduisait la liste d'union « Ensemble pour l'avenir » (CGPME 48) est également élu à la tête de la CCI, où il succède à Jean-Luc Martinazzo.
 
Enfin, les dépouillements à la CCI de Montpellier commencent aujourd'hui, mardi 14 décembre 2010, à 9 h. Les résultats pourraient être connus dans le courant de la journée.
 
Anthony Rey

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :