Que pèsent les cinémas en Occitanie ?

 |   |  636  mots
Le hall du Gaumont Multiplexe de Montpellier
Le hall du Gaumont Multiplexe de Montpellier (Crédits : Cinémas Pathé-Gaumont)
Selon la dernière étude publiée par le Centre national du cinéma (CNC) le 26 septembre, l'Occitanie compte 212 cinémas, dont 23 multiplexes, qui ont accueilli 17 millions de personnes en 2017. C'est la 2e plus forte progression de spectateurs réguliers mesurée en France l'an passé.

Selon la dernière étude publiée par le Centre national du cinéma (CNC) et portant sur la fréquentation des salles de cinéma en 2017, l'Occitanie compte 212 cinémas (soit 549 écrans), dont 23 multiplexes. Ils ont enregistré 17,3 millions d'entrées, le cumul des recettes atteignant 114,3 M€, au même niveau qu'en 2016.

Avec un ticket d'entrée moyen à 6,61 €, les habitants de la région Occitanie vont 3 fois au cinéma sur l'année 2017 (3,3 fois par habitant en moyenne sur la France entière). Ils s'orientent le plus souvent vers les films américains, qui captent 50 % de parts de marché contre 38 % pour les films français.

À 17 %, l'Occitanie compte la plus faible proportion de 15-24 ans dans le public des cinémas mesurée parmi les différentes régions (20 % sur l'ensemble de la France). Mais les plus de 50 ans sont proportionnellement plus nombreux à 41 %, contre 37 % au plan national. Le public de la région est relativement habitué des salles de cinéma, avec l'une des parts les plus élevées de spectateurs réguliers (48 %), la 2e mesurée sur la plan national.

Les cinémas d'Art et d'Essai tiennent le choc

L'Occitanie se distingue également par la forte proportion d'établissements d'Art et d'Essai : elle figure au 3e rang national sur ce critère. 155 d'entre eux bénéficient de ce classement (73 %).

"Je tiens à saluer le rôle essentiel des salles « Art et essai » qui permettent au public de découvrir toute la diversité du cinéma et de voir ou revoir les grandes œuvres du patrimoine", analyse Frédérique Bredin, présidente du CNC, à propos de la performance globale de ces établissements en France.

Dans l'ex-Languedoc-Roussillon, la performance des cinémas par département se mesure ainsi :

  • Département de l'Aude : près d'un million d'entrées en 2017. 11 cinémas dont 8 sont classés Art et Essai.
  • Département du Gard : 1,7 million d'entrées en 2017. 14 cinémas dont 9 sont classés Art et Essai.
  • Département de l'Hérault : 4 millions d'entrées en 2017. 25 cinémas dont 15 sont classés Art et Essai.
  • Département des Pyrénées-Orientales : 1,5 million d'entrées en 2017. 20 cinémas dont 10 sont classés Art et Essai.
  • Département de la Lozère : 146 000 entrées en 2017. 5 cinémas dont 4 sont classés Art et Essai.

"C'est en Lozère que les films Français réalisent l'une de leurs meilleures parts de marché de France avec 48 % des entrées contre 37 % sur le plan national. C'est également en Lozère que les films Art et Essai réalisent l'une de leurs plus fortes parts de marché avec 31 % des entrées. Enfin, la Lozère est l'un des départements où le ticket de cinéma est le moins cher de France avec une place à 5,28 € en moyenne", commente le CNC.

 Du côté de l'ex-Midi-Pyrénées, l'étude du CNC dresse le constat suivant :

  • Département de l'Ariège : 165 000 entrées. 11 cinémas dont 7 sont classés Art et Essai.
  • Département de l'Aveyron : 640 000 entrées en 2017. 15 cinémas dont 10 sont classés Art et Essai.
  • Département du Gers : 391 000 entrées en 2017. 16 cinémas, tous classés Art et Essai.
  • Département de la Haute-Garonne : 5,5 millions d'entrées en 2017. 38 cinémas dont 28 sont classés Art et Essai.
  • Département des Hautes-Pyrénées : plus de 600 000 entrées en 2017. 20 cinémas dont 11 sont classés Art et Essai.
  • Département du Tarn : près de 900 000 entrées en 2017. 14 cinémas dont 12 sont classés Art et Essai.
  • Département du Tarn-et-Garonne : 626 000 entrées en 2017. 12 cinémas dont 9 sont classés Art et Essai.
  • Département du Lot : 289 000 entrées en 2017. 11 cinémas, tous classés Art et Essai.

"Le Lot affiche la meilleure part de marché pour les films français, avec 49 % des entrées contre 37 % ailleurs en France", souligne le CNC.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :