La société catalane Snes ouvre un cinéma aux Batignolles

 |   |  428  mots
La société catalane Snes ouvre un nouveau cinéma de 7 salles dans le quartier des Batignolles à Paris, le 19 décembre 2018.
La société catalane Snes ouvre un nouveau cinéma de 7 salles dans le quartier des Batignolles à Paris, le 19 décembre 2018. (Crédits : DR)
La Snes, société catalane d’exploitation de salles de cinéma, s’apprête à ouvrir un nouveau cinéma de 7 salles au cœur du quartier des Batignolles, à Paris, en association avec les réalisateurs Djamel Bensalah et Isaac Sharry, ainsi que le groupe Pathé. Ce projet représente un investissement de 14,5 M€. L’implantation d’un autre multiplexe francilien, qui sera exploité en propre, est également dans les tuyaux pour 2020.

L'inauguration du cinéma est prévue ce mercredi 19 décembre, annonce Jacques Font, président de la Snes, Société nouvelle d'entreprise de spectacles, née dans les Pyrénées Orientales. L'entreprise catalane spécialisée dans l'exploitation de salles de cinémas, s'est associée dans ce projet aux réalisateurs Djamel Bensalah et Isaac Sharry (film Neuilly sa mère !) à travers une société commune, Les 7 Batignolles, ainsi qu'au groupe Pathé.

Pour la construction et l'exploitation de ce complexe cinématographique de 7 salles (1 200 fauteuils), baptisé « Les 7 Batignolles » et concrétisé suite à un appel d'offres remporté auprès de la Mairie de Paris en 2013, la Snes et ses associés ont débloqué la somme de 14,5 M€.

Ce cinéma grand-public, implanté au cœur du nouveau quartier des Batignolles, dans le 17e arrondissement de Paris, vise « 300 000 entrées la première année, 350 000 la seconde et 400 000 la troisième », détaille Jacques Font.

Présenté comme un complexe de nouvelle génération, doté des dernières technologies en matière de son et d'image (une salle immersive Sphera est notamment proposée pour amplifier l'expérience des spectateurs), ce cinéma a été pensé pour être « un lieu convivial et de rencontres, avec notamment une salle dédiée au jeune public et un espace de restauration et de détente ».

Un second cinéma en 2020 dans les Yvelines

Parallèlement, la Snes est engagée dans un second projet d'envergure : la construction et l'exploitation en propre d'un multiplexe à Maurepas, dans les Yvelines. L'ensemble de 8 salles, dont la construction vient de commencer, devrait ouvrir au public entre fin 2019 et début 2020, estime Jacques Font. Un investissement de 14 M€ y est réalisé.

Avec ces deux cinémas franciliens, la Snes n'envisage pas d'autres projets de développement dans les cinq ans à venir, « sauf si de nouveaux actionnaires rentrent dans le capital », précise Jacques Font.

La Snes, à l'origine Les Etablissements Jean Font, est une société familiale créée en 1964 par Jean Font, grand-père de Jacques Font. Détenue par ce dernier (75 % des parts) et Jean-Philippe Julia, qui a racheté 25 % des parts en 2002, l'entreprise exploite à ce jour plusieurs cinémas : Les 7 Batignolles à Paris, à Cholet (10 salles), Saint-Lô (9 salles), à Boussy-Saint-Antoine (Le Buxy, 5 salles), et deux cinémas à Perpignan : Le Castillet (175 000 entrées annuelles - 7 salles) et le Méga Castillet (775 000 entrées annuelles - 14 salles).

L'entreprise, propriétaire de la marque Cinémovida, réalise un chiffre d'affaires annuel de 11 M€ (hors sociétés créées en association) et emploie 38 équivalent temps plein.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :