Les Pyrénées-Orientales se dotent d’un Office Public de la Langue Catalane

 |   |  322  mots
Carole Delga, présidente de Région, entourée de ses partenaires dans l'OPLC
Carole Delga, présidente de Région, entourée de ses partenaires dans l'OPLC (Crédits : Jean-Marie Artozoul)
L’Office Public de la Langue Catalane (OPLC) a été lancé le 24 juin par la présidente de la Région, Carole Delga, avec les autres acteurs financeurs de ce dispositif. L’OPLC, hébergé à l’Université de Perpignan, sera doté d’un budget de plus de 350 000 € lui permettant de mieux diffuser la culture et la langue catalane.

Le 24 juin, l'Office Public de la Langue Catalane (OPLC) a été officiellement lancé à Perpignan par Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, Philippe Chopin, préfet des Pyrénées-Orientales, Hermeline Malherbe, présidente du département des Pyrénées-Orientales, Annabelle Brunet et Josiane Cabanas représentant Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan (66), Nicolas Dorandeu, administrateur provisoire de  l'Université de Perpignan via Domitia (UPVD) et Francis Manent, président du SIOCCAT (Syndicat Intercommunal pour la promotion des langue Occitane et catalane).

L'OPLC, dont l'arrêté de sa création a été signé le 18 juin dernier par le préfet des Pyrénées-Orientales, sera hébergé au sein du bâtiment administratif de l'UPVD, qui mettra également à disposition de l'office des ressources documentaires, un conseil scientifique composé d'enseignants-chercheurs travaillant sur la langue catalane, mais aussi son expérience transfrontalière.

Diffuser la langue et la culture catalane

« Ce dispositif va soutenir la dynamique qui existe déjà sur la langue et la culture catalane », explique Carole Delga. L'office sera doté d'un budget de 367 000 €, provenant de l'Etat (100 000 €), la Région (100 000 €), le Département (100 000 €), la Ville de Perpignan (25 000 €), l'UPVD (37 000 €) et du SIOCCAT (5 000 €).

"Outil de soutien de la pratique et de la diffusion de la langue catalane ainsi que des valeurs de la culture catalane", selon Carole Delga, l'OPLC se donne comme objectif de "faire connaître cette langue et cette culture catalane afin de permettre à qui le souhaite de se les approprier au niveau départemental, régional, transfrontalier et européen", poursuit la présidente de la région Occitanie. Pour ce faire, des actions, notamment culturelles, seront définies par les partenaires qui devraient se réunir en assemblée générale d'ici fin juillet afin d'élire le conseil d'administration.

L'OPLC devrait être « opérationnel » en septembre, précise Carole Delga. D'ici trois ans, entre deux et trois personnels seront recrutés pour coordonner les différentes actions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/06/2019 à 15:57 :
et l'occitan ? Il est également en forme par là bas aussi non ?

L'apprentissage de langue ne peut qu'être une bonne chose même si des milliards de gens ne la parlent pas, notons que pendant des décennies on nous a imposé l'allemand hein quand même en seconde langue... -_-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :